09202021Headline:

Côte d’Ivoire : le CHR de Daloa en plein réhabilitation, coût 18 milliards de FCFA

Dans le cadre de sa politique sociale, le gouvernement de Côte d’Ivoire a initié depuis quelques années un vaste et ambitieux programme de remise à niveau des plateaux sanitaires sur l’ensemble du territoire national. Après les livraisons des infrastructures d’Abobo (Hôpital Général Abobo Nord), Yamoussoukro (CHR), Korhogo (CHR), Grand Bassam (Hôpital Général) et Adjamé (Hôpital Général), Jérôme-Patrick Achi, Premier ministre a inauguré aujourd’hui, les travaux de la phase 1 du Centre Hospitalier Régional de Daloa.

Cette cérémonie s’est déroulée en présence du ministre d’État, ministre de la Défense, du ministre de la Santé, de l’hygiène publique et de la Couverture maladie universelle (CMU), Pierre N’GOU Dimba et de plusieurs autres membres du Gouvernement dont, Mamadou Touré.

Le chef du Gouvernement a procédé également au lancement de la phase 2 du projet et a mentionné que les travaux sont réalisés par l’entreprise ivoirienne MEDAFRIQUE à des milliards de FCFA.

«Le coût des travaux de la première phase est de 4 milliards de FCFA celui de la deuxième phase est de 14 milliards de FCFA, soit un coût total de 18 milliards de FCFA », a précisé, Jérôme-Patrick Achi.

Profitant de l’occasion, le Premier a remercié le professionnalisme du corps de Santé et les élèves de l’INFAS pour leur dévouement. Toutefois, il leur a rappelé que la médecine et le corps de santé, ne sont pas un métier comme les autres.

« C’est être au service des autres pour sauver des vies humaines. Il faut savoir d’où vous êtes et où vous allez. C’est vrai que très souvent on vous oublie, on ne se souvient de vous lorsqu’on est malade. Prenez courage », a-t-il ajouté.

Le Premier ministre a conseillé au corps de la Santé de faire son métier avec amour et foi, car la qualité de l’hôpital, le plateau technique, les équipements ne suffisent pas pour guérir un malade.

«Un simple sourire, un simple mot gentil de votre part est plus que le médicament que vous donnez à un patient. Beaucoup d’entre vous ne le font pas. Beaucoup ne font pas leur métier. Vous rendez plus malade les malades viennent vers vous. Toutes les réhabilitations ne seront pas plus importantes que vos gestes envers les patients. Dites-vous que tout ce qu’on vous apprend à l’école, c’est la connaissance. Aussi important que la connaissance, c’est le savoir être”, a conseillé, le Premier ministre.

Jérôme-Patrick Achi a rassuré les populations de la Côte d’Ivoire depuis Daloa que les efforts du gouvernement vont se poursuivre dans tout le pays pour leur permettre de meilleurs soins de qualité, comme souhaité par le chef de l’Etat, Alassane Ouattara.

Le Centre hospitalier régional de Daloa est l’Hôpital de référence du District Sanitaire de la région du Haut Sassandra. Il disposait d’une capacité théorique de 183 lits et d’une capacité réelle de 174 lits dont 45 en médecine, 40 en chirurgie, 48 en pédiatrie, 33 en gynécologie, 4 en diabétologie et 4 en ophtalmologie.

Le Centre Hospitalier Régional s’étend sur une superficie de 27ha dont 15 ha bâtis et répond aux objectifs qui lui sont assignés selon le décret N° 98-379 du 30 juin 1998 portant organisation et fonctionnement des Etablissements Sanitaires Publics Urbains.

Au terme de l’ensemble des travaux (phases 1 et 2), la surface bâtie du CHR de Daloa réhabilité passera de 6 540 m² à 9 765 m² et le nombre total de lits passera de 120 à 200.

La phase 1 de réhabilitation concerne, la réhabilitation d’infrastructures existantes dont 8 bâtiments, soit environ 3 800 m² de la surface bâtie ; ces bâtiments sont composés de l’Administration et Pharmacie, du Laboratoire, de la Diabétologie, de la Maternité + la suite de couches, de la Pédiatrie et les Préaux familles 1 et 2. Sans oublier, les travaux neufs pour la réfection des réseaux de voirie, d’assainissement, d’adduction et d’électricité extérieurs.

Les travaux de réhabilitation ont concerné les gros œuvre pour la modification des pièces pour l’adapter aux circuits du patient et pour le niveau complémentaire qui a été rajouté. Le Centre hospitalier régional de Daloa a été doté d’équipements sanitaires de pointe, notamment, de défibrillateur automatique, de couveuse de transport, de couveuse fermée d’élevage, de cardiotocographe etc.

Les travaux ont été réalisés par MEDAFRIQUE qui depuis 2018 construit, réhabilite et rénove les structures sanitaires du pays et de la sous-région, notamment au Mali et en Guinée. Adama Soumahoro, Directeur général de cette entreprise ivoirienne a pris l’engagement de maintenir une qualité optimale dans la réalisation des travaux.

Pierre N’GOU Dimba, ministre de la Santé et de l’hygiène publique et de la Couverture maladie universelle a indiqué que le projet du CHR de Daloa fait également partie intégrante du vaste Programme hospitalier en cours de réalisation à travers le territoire national et comprend, la Construction de vingt hôpitaux la réhabilitation de 22 hôpitaux, la construction de 210 établissements sanitaires de premier contact (ESPC) et la réhabilitation de 480 ESPC. Il a rappelé que le coût total du Programme hospitalier est estimé à 850 milliards de FCFA.

La deuxième phase des travaux, la plus importante qui démarrera aussitôt comprend la réhabilitation et la rénovation de 14 bâtiments et la construction de six nouveaux bâtiments dont un nouveau service des urgences, un nouveau service de réanimation, un bâtiment dédié à l’imagerie à résonance magnétique (IRM), un nouveau bâtiment de consultation externe et une nouvelle unité d’hospitalisation pédiatrique

Le CHR de Daloa couvre quatre départements (Daloa, Issia, Vavoua, Zoukougbeu ) avec une population totale estimée à plus de 1,5 millions d’habitants. Son influence dépasse cette aire pour s’étendre aux autres régions voisines.

Koaci

Comments

comments

What Next?

Related Articles