04172021Headline:

Cote d’ivoire : l’Etat va recruter 2 249 policiers par an

La capitale du Poro va accueillir une école de police.
Du moins Korhogo accueille déjà un tel établissement depuis le 27 juillet 2020, date de son inauguration et baptême du nom du défunt Premier ministre Amadou Gon Coulibaly. L’information a été donnée à nouveau depuis le mercredi 3 février par le conseil des ministres. L’école de police de Korhogo sera la deuxième école du genre, depuis la création de l’école de police d’Abidjan en 1967.
D’après le porte-parole du gouvernement, Sidi Touré, l’établissement sera chargé de la formation initiale des candidats admis aux concours de police. Il se chargera aussi de la formation continue des fonctionnaires de police. Derrière ce projet, le gouvernement prévoit d’augmenter l’effectif de la police sur l’ensemble du territoire national. Car, indique Sidi Touré, les effectifs de la police ivoirienne ne répondent pas aux standards internationaux. Le porte-parole du gouvernement a expliqué que selon la loi de programmation de la sécurité intérieure, il fallait un ratio d’un policier pour 400 habitants. Pour ce faire, il faut environ 26 701 policiers sur le sol ivoirien. Or, d’après M. Touré, le pays en compte aujourd’hui 19 993. Pour répondre donc aux normes, la Côte d’Ivoire envisage de recruter autour de 2 249 policiers par an. Mais, d’abord, il faut renforcer la capacité d’accueil et de formation des infrastructures. L’école de police d’Abidjan seule ne suffit plus.
Rappelons que c’est le ministre de la Sécurité et de l’Intérieur, (à l’époque ministre de la Sécurité et de la Protection civile) Vagondo Diomandé, qui a inauguré, le vendredi 24 juillet 2020, à Korhogo, la deuxième école de police de Côte d’Ivoire, baptisée « Ecole de police Amadou Gon Coulibaly ».
Bâtie sur une superficie de 9 ha avec une capacité d’accueil de 1 800 pensionnaires, l’école est située au quartier Résidentiel 3 de la ville.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles