05162021Headline:

Bonoufla: “l’État doit faire quelque chose, l’odeur dégage trop” une interpellation d’un riverain

“L’État doit faire quelque chose, l’odeur dégage trop”, une interpellation d’un riverain du village Bonoufla. Suivons le reportage effectué à Bonoufla le dimanche, 25 avril 2021.

Situé à 25 kilomètres de Daloa et à 27 kilomètres de Vavoua, Bonoufla est un village de la sous préfecture de Vavoua.

Il y a de cela quelques années, le deuxième pont de ce village a été réparé parce la rivière débordante sur le bitume l’avait coupé en deux.

Après cette réparation, la rivière continue de sortir de son lit. Quand il pleut, les eaux de ruissellement emportent avec elles une grand quantité de sable. Cela a bouché les caniveaux d’évacuation d’eau prévus sous le bitume.

Conséquence, la rivière sensée passer sous le pont se voit obligée de se stationner sur le bitume.

Cette eau dégage une odeur suffoquante qui met en danger la santé des riverains, des commerçants et des passagers.

Cette eau stationnée sur le bitume est entrain de dégrader le goudron.

Attention, quelque chose doit être fait, n’attendons pas le pire.

Aux encablures de cette rivière, une belle boulangerie fonctionne, il y a aussi des commerçantes de nourriture de tout genre.

Vigilance, la fièvre typhoïde, la diarrhée, le paludisme ne sont pas trop loin.

Une bonne réparation et définitive de ce pont est impérative.

Chers internautes, quel souvenir gardez-vous de Bonoufla ? Vous avez la parole.

De retour de retour de Bonoufla, à très bientôt pour un autre reportage.

Vodav

Comments

comments

What Next?

Recent Articles