06302022Headline:

Madagascar: la mission de l’Union européenne souhaite une Céni plus indépendante

Dans la perspective de la prochaine élection présidentielle de 2023, les institutions de Bruxelles ont dépêché une mission de suivi électoral à Madagascar. Le but est de vérifier si les 27 recommandations de la précédente mission d’observation électorale avaient été tenues. En presque trois ans, quasiment rien n’a changé, a déploré cette délégation de l’Union Européenne lors d’une conférence de presse.

« Peu de choses ont été faites » constate Christian Preda, chef de la mission de suivi électoral de l’Union européenne, en déplacement depuis un mois dans la capitale. Pour cet ancien membre du Parlement européen et chef observateur de la mission d’observation électorale en 2018, il y avait de quoi faire sur les points principaux avancés à l’époque. Il avait été évoqué le changement de statut de la Céni, la commission électorale, pour son autonomie financière et renforcer ainsi son indépendance, le vote des Malgaches à l’étranger, ou encore sur le plafonnement des dépenses de campagnes.

Il existe bien une commission parlementaire chargée de ce contrôle, la Commission de contrôle de la vie politique, mais elle n’a pas d’outils juridiques pour sanctionner les politiciens qui manquent à leurs devoirs. Pour Christian Preda, « la session parlementaire actuelle devrait porter sur ces questions, en particulier sur l’indépendance de la Céni ».

Quelles sont les conséquences de ce constat pour Madagascar ? « Il faut déjà que le pays invite à nouveau la mission d’observation de l’Union européenne, note une source proche de la diplomatie internationale. L’absence d’une mission d’observation, de l’Union européenne ou d’une autre institution d’envergure, pourrait affecter la crédibilité et/ou la réputation du processus électoral. Les rapports de l’Union Européenne en 2013 et en 2018 avaient, par exemple, été important dans la consolidation et dans le retour de Madagascar sur la scène internationale. »

Un rapport complet devrait sortir d’ici à 3 semaines. La mission d’évaluation de l’Union européenne a commencé le 23 avril sur la grande île et elle prendra fin le 22 mai.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles