06162021Headline:

Mon ami m’a lâché et je n’ai pas de boulot

Venu de la Sierra Léone depuis des jours sur invitation de son ami qui promettait lui trouver du boulot, il se retrouve désillusionné et contraint de tendre la manche pour survivre en espérant retourner promptement dans son pays. Nous l’avons rencontré le mercredi 05 mai à Koumassi aux abords d’une mosquée au quartier Divo ou il sollicitait l’aide des fidèles musulmans.

K.N.N. âgé de 36 ans dit être venu de la Sierra Léone depuis des jours sur invitation de son ami qui promettait lui trouver un boulot afin d’avoir bien meilleur condition de vie. C’est tout enchanté qu’il va fouler le sol ivoirien et se rendre compte quelques temps plus tard qu’il s’est fait tromper.

<< Je suis maçon de profession, j’ai même mon matériel avec moi comme vous pouvez le voir dans mon sac que je porte. J’étais sensé venir travailler sur des chantiers pour me faire de l’argent. Malheureusement, mon contact m’a lâché je ne sais pour quel raison, et je n’ai pas de boulot >> raconte K.N.N. aux fidèles de la mosquée Madina Gounass à Koumassi pour espérer avoir des pièces d’argent pour dit-il, manger et boire en espérant avoir un peu plus d’argent pour retourner dans son pays.

Si d’autres n’ont eu aucun mal à lui remettre un peu d’argent pour le soutenir, d’autres ont estimé plutôt que ” c’est encore une stratégie pour soutirer de l’argent facilement aux personnes sensibles ”.

Nos différentes tentatives pour rentrer en contact avec l’ami du jeune homme se sont pour l’heure trouvées infructueuses. D’ici là, en sollicitant de l’aide pour travailler sur des chantiers, K.N.N. continue de tendre la main pour survivre en espérant retourner au plus vite dans son pays.

Bema Aboubacar

Comments

comments

What Next?

Recent Articles