04182021Headline:

Société/ Quand le voisinage est un obstacle à votre épanouissement

J’ai déménagé de mon quartier de Yopougon Niangon parce que le voisinage était trop compliqué.

Mon voisins immédiat qui est un parent du bailleur rentrait toujours ivre, et une fois dans sa chambre met la musique avec un volume à péter les tympans. Il faut toujours le supplier pour expérer qu’il arrête. À côté, ce sont les pleurs et cris des enfants de Monsieur Koné. Dans mon dos, c’est une suite de maquis ouverts 24H/24.

Comme je ne supportais plus de payer un loger sans pouvoir profiter de mes sommeils, j’ai décidé de changer de résidence. Je me suis donc retrouvé à la Riviera 2-Anono dans un petit studio que je paye à 60.000 FCFA. Là-bas, nous ne sommes que deux locataires et pas de maquis, dans un environnement calme et très inspirant. La chambre voisine est occupée par un mec et sa femme, mais ne sont là que les nuits.

Cependant il y a un autre problème aussi compliqué que celui de Yopougon.

La femme du voisin est très bruyante les nuits. Régulièrement autour de 22h à 23h, elle me réveille par des cris et ses hurlements me transportant dans leur élan intime, avant récidiver vers 04h du matin.

Cette situation me perturbe tellement que j’ai dû interpeler Jonas le mari. Sa réponse:

«Celle là, elle est comme ça. J’ai parlé jusqu’en je suis fatigué.

Elle dit toujours qu’elle va arrêter , mai c’est même chose là. C’est sa nature. Moi même ça me gêne même… Mais je vais faire comment? Je suis sûr que c’est à cause de ça l’ancien qui état là là est parti…Ce qui est sûr, je vous lui parler encore.»

Donc si je veux bien comprendre, ce sera a moi de m’adapter et non pas espérer un changement.

Vraiment Abidjan !

Voilà qu’il me faudra encore chercher une autre maison dans Abidjan.

Operanews

Comments

comments

What Next?

Recent Articles