01212022Headline:

Football : Mariam Dao Gabala confisque les chèques des clubs. Voici sa prochaine destination

Mariam Dao Gabala confisque les chèques des clubs, et continue de s’illustrer par une gouvernance acariâtre, faite de règlement de comptes, comme elle l’a manifestement clairement à l’égard de la gestion de Sidy Diallo dont elle tente de salir la mémoire, rapporte connectionivoirienne.

Qui dit normalisation à la Fif, dit mal gouvernance et règlements de comptes, avec la confiscation des chèques de certains clubs par Mariam Dao Gabala. Leur tort : avoir été d’une réunion d’information. Quel est le texte de loi, l’article des statuts de la fif, ou de la mission de normalisation qui autorise de tels agissements de Mme Gabala, qui prend ses humeurs et états d’âme pour gouverner ?

[ Des chèques d’une valeur de 110 millions Fcfa confisqués et enfermés à son bureau personnel et non à la Fif ]

Deux clubs de Ligue 1 et 15 autres de Ligue 2 n’ayant pas pris part à la rencontre du samedi 18 décembre 2021 entre les clubs et le Comité de Normalisation de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF) initiée par sa présidente, Jacqueline Mariam Dao Gabala, sont privés de leurs chèques, ce lundi 20 décembre 2021.

Pour n’avoir pas pris part à la rencontre initiée par la présidente du Jacqueline Mariam Dao Gabala, 17 clubs dont deux de la Ligue 1, se sont vu refuser leurs chèques. Chaque club de Ligue 1 devait recevoir 10.000. 0000 F CFA tandis que chaque club Ligue 2 devait empocher 6.000.000 F, soit un total de 110.000.000 F CFA.

«Je viens de quitter le siège de la FIF. Le Directeur Exécutif nous a fait savoir que la présidente a fait partir les chèques de nous les absents à la réunion à son bureau professionnel à la Riviera. Il a même ajouté que cette dernière est partie en mission à Yamoussoukro et ne reviendra pas avant mercredi. Mais elle peut les garder, nous allons continuer de gérer nos clubs sans problème. Une chose est certaine, elle nous les remettra tôt ou tard», a confié Jean-Jacques Ébé, vice-président de l’USC Bassam, club de Ligue 1.

[ Le directeur exécutif Zito Blake sans réaction claire ]

Joint par téléphone pour avoir la version de la fédération, le Directeur Exécutif Adjoint (DEXA), Zito Blake a précisé ne pas être en mesure de répondre, au motif qu’il est en visioconférence. Une réponse

qui laisse sans réponse des questions et non des moindres. Pourquoi Mme Mariam Dao Gabala embarque-t-elle les chèques des clubs absents dans sa voiture de la FIF pour ses bureaux professionnels tôt ce lundi matin ? Y a-t-il des textes qui interdisent la remise de chèques aux clubs absents à une réunion ? Quelle est la base légale, règlement aire, et morale de tels agissements de la part du comité de normalisation ?

[ Mme Gabala n’est pas à son premier faux coup ]

Pour rappel, depuis la création de la FIF, aucun président n’a retenu le chèque d’un club absent à une réunion. Et les membres du GX qui accompagnent actuellement le Comité de Normalisation ne pourront pas dire le contraire.

Mme Gabala use d’un chantage vain avec de l’argent qui ne lui appartient pas. Cet argent est lié au spectacle que des clubs produisent. Il ne couvre pas la totalité des dépenses que les dirigeants de ces clubs engagent. Jacqueline Mariam Dao Gabala a décidé de passer à une autre étape de la lutte engagée contre certains clubs, les premières pratiques ayant connu des échecs.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles