12092021Headline:

Côte d’Ivoire/ transports : Amadou Koné sur les chantiers du nouveau centre d’examen du permis de conduire

Le ministre ivoirien des transports, Amadou Koné a visité le jeudi 4 novembre 2021, les chantiers du nouveau centre d’examen du permis de conduire, sis dans la zone aéroportuaire, route GATL, dans le village d’Amangoua-koi (commune de Port-Bouet).

Arrivé sur le site autour de 16h, le ministre Amadou Koné a eu droit à une présentation topographique de la plateforme aménagée pour la construction du centre d’examen du permis de conduire sis dans la zone aéroportuaire ( Abidjan sud), rapporte un confrère.

« C’est le 7 juillet dernier à l’occasion de la présentation de la stratégie de la sécurité routière que nous avons souhaité avoir une douzaine de centres d’examen de permis de conduire à Abidjan et dans tous les chefs-lieux de Districts de la Côte d’ivoire. Après les travaux terrassements fortement perturbés par la saison des pluies aujourd’hui nous sommes à 70% du taux de réalisation des travaux de construction de ce centre ultra moderne et qui offrira toutes les commodités pour passer l’examen du permis de conduire contrairement à celui d’Abidjan II Plateaux envahi par les commerçants. Nous verrons aussi comment aménager la voie d’accès et les moyens de transport des candidats et du personnel », a dit Amadou Koné après la visite des lieux.

Selon Tiesse Lucien , directeur général des Transports Terrestres et de la Circulation ( DGTTC), le centre bâti sur une superficie de 4ha80a53Ca, accueillera entre 800 et 1000 candidats au permis de conduire par jour, contrairement au centre d’Abidjan II Plateaux qui accueille aujourd’hui entre 150 et 200 candidats.

« Nous avons terminé l’aménagement de la plateforme, le reprofilage de la voie d’accès sur 4km à partir de l’aéroport, l’électrification de la zone, l’adduction en eau, la construction de la clôture. Il ne reste que les équipements publics c.-à-d, les bâtiments administratifs pour l’examen théorique, un hangar d’attente, les toilettes, un dispositif de prise en charge santé, la zone de manœuvre qui comprendra toutes les commodités pour l’exercice pratique, un restaurant ect », ajoute M. Tiesse.

Construit sur fonds propre de l’état ivoirien (600 millions de fcfa), ce centre, le deuxième dont dispose pour l’instant la Côte d’ivoire sera livré en décembre 2021.

Sapel

Comments

comments

What Next?

Recent Articles