12112018Headline:

Divo: Les populations du village étaient déjà sur le pied de guerre à l’enterrement d’un planteur ; Grave affrontement qui à opposé les villageois, au moins quatre blessés.

Les populations du village de Krézoukoué, canton Abohiri , dans la sous-préfecture de Nébo (département de Divo), étaient sur le pied de guerre, le samedi 1er septembre 2018. Des éléments de la brigade de gendarmerie de Divo ont été dépêchés urgemment dans ce village pour mettre fin à l’affrontement qui opposait les populations au cours duquel on a dénombré au moins quatre blessés, selon un habitant.
De sources concordantes, ces évènements sont survenus au moment de l’enterrement de Dago Christian, le samedi à 4h. En effet, au moment où l’on conduisait le défunt au cimetière, le cercueil fait un demi-tour pour retourner au village pour aller désigner des allochtones et allogènes comme étant les auteurs de sa mort. Ces derniers qui ont clamé leur innocence n’ont pas digéré cette accusation.

Pour eux, n’étant pas Dida et ne reconnaissant pas cette coutume de port de cercueil, comment peut-on les impliquer dans la mort de Dago Christian. C’est ainsi que les deux parties se sont affrontées après des échanges très houleux. Ces affrontements auraient fait quatre blessés. Alertés, des éléments de la brigade de gendarmerie de Divo sont allés éteindre le feu. Ramenant ainsi le calme à Krézoukoué.

Soumaïla BAKAYOKO Correspondant régional

 

AIP

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment