01182021Headline:

Abidjan: Affaire Hamed Bakayoko premier prisonnier politique, Félicien Sékongo rectifie le tir

Hamed Bakayoko

 Lors du discours d’Alassane Ouattara au premier congrès ordinaire du rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp, Parti unifié) ce jour au stade Félix Houpahouët-Boigny, ce dernier a affirmé qu’Hamed Bakayoko a été le premier prisonnier politique en Côte d’Ivoire.

Une affirmation que rejette catégoriquement le premier responsable du mouvement de la promotion des valeurs nouvelles en Côte d’Ivoire (MVCI), Félicien Sékongo, à travers une déclaration transmise, recadre le chef de l’État.

« Prisonnier politique en Côte d’Ivoire. Bakayoko Anzoumana, né en 1931 à Seguéla de feu Kongatié Bakayoko et de feue Madegbé Binaté, de nationalité ivoirienne, transporteur, domicilié à Seguéla, marié, un enfant, se disant jamais condamné, non recensé militairement fut placé sous mandat de dépôt le 3 août 1964 à Yamoussoukro. Il n’était pas le 1er prisonnier politique du complot de 1963. Il était 81ème sur la liste des prisonniers politiques politiques de cette période. Si vous voulez des noms de prisonniers politiques, Laurent Gbagbo et Simone Gbagbo furent arrêtés le 18 février 1992 par Alassane Ouattara. 

Alors, d’où tenez-vous l’information selon laquelle le ministreHamed Bakayoko est le 1er prisonnier politique en Côte d’Ivoire. Mieux, Celui-ci ne fut pas arrêté pour des opinions politiques, mais pour offenses au chef de l’État. En occurrence, il avait traité le Président Bédié de « nabot ». Non monsieur le Président,Hamed Bakayoko  n’est pas le premier prisonnier politique de Côte d’Ivoire. Le premier s’appelle Ernest Boka. Il était le président de la Cour suprême de Côte d’Ivoire. Il fut arrêté en 1964. Et mourut le 5 avril 1964 en prison à Yamoussoukro » a déclaré Félicien Sékongo.

Notons que lors du premier congrès ordinaire du Rhdp unifié,Alassane Ouattara a affirmé que le ministre Hamed Bakayoko  a été le premier prisonnier politique en Côte d’Ivoire.

“Vous ne le savez peur être pas, mais Hamed a été le premier prisonnier politique de ce pays. Dès ma démission et mon départ aux État-unis, Hamed a été arrêté et jeté en prison à cause de son attachement à la démocratie et à ma personne”, a déclaré du haut des tribunes du stade Félix Houphouët-Boigny, Alassane Ouattara.

Jean Chresus

koaci.com

Comments

comments

What Next?

Related Articles