01272022Headline:

Diplomatie / En Arabie saoudite, Macron annonce une initiative commune pour le Liban selon RFI

Emmanuel Macron s’est envolé pour Paris à l’issue de sa rencontre avec le prince héritier d’Arabie saoudite, Mohammed ben Salman, avec lequel il a appelé le Premier ministre libanais Najib Mikati afin de tenter de trouver une issue à la brouille diplomatique entre Beyrouth et Riyad. Le président dit aussi avoir abordé la question des droits de l’homme rapport Radio France Inter.

Les droits de l’homme, c’était le sujet le plus sensible de cette visite en Arabie saoudite. Et Emmanuel Macron a voulu rassurer sur ce point, après son entretien avec le prince hériter d’Arabie saoudite Mohammed ben Salman.

« Ça a été un échange direct, je l’espère efficace, et comme vous le savez j’ai toujours la même approche qui consiste à essayer de préserver ce canal avec les dirigeants pour obtenir des résultats tangibles », confie le président français. Une méthode qui devra prouver son efficacité dans la durée.

Cette visite a aussi permis à Emmanuel Macron d’évoquer les sujets régionaux comme le nucléaire iranien, et surtout la situation au Liban. Le chef de l’État a affiché sa satisfaction d’avoir obtenu de Mohammed ben Salman un engagement à travailler avec la France en soutien du peuple libanais.

Sur le Liban, nous avons ensemble travaillé et nous avons ensuite ensemble appelé le Premier ministre Mikati, il y a quelques instants, pour passer un message clair : l’Arabie saoudite et la France veulent s’engager pleinement, c’était très clair dans les termes qu’il a utilisés. Nous voulons nous engager pour être en soutien du peuple libanais

Emmanuel Macron estime avoir rempli ses objectifs lors de cette tournée dans le Golfe. Le retour à Paris va le replonger dans une campagne où Les Républicains viennent de désigner Valérie Pécresse candidate à la présidentielle.

Aucun commentaire sur cette désignation, et inutile d’insister : « Je ne ferai pas de propos de politique intérieure depuis cet aéroport, vous le comprendrez », a expliqué M. Macron, qui reste pour le moment un acteur à part dans la campagne présidentielle.

Le Premier ministre libanais Najib Mikati s’est exprimé, ce samedi, après son entretien téléphonique avec le président français Emmanuel Macron et le prince héritier saoudien Mohammed ben Salman. Il parle d’un « pas important ».

« L’entretien que j’ai eu avec le président Macron et le prince héritier Mohammed ben Salman est un pas important vers la reprise des relations fraternelles historiques avec l’Arabie saoudite », a-t-il affirmé sur Twitter, après plusieurs semaines de crise diplomatique entre Beyrouth et Riyad.

« Je tiens à remercier SE le président et HRH le prince héritier pour leur témoignage d’amitiés envers le Liban. Je tiens à confirmer l’engagement de mon gouvernement pour respecter ses engagements de réforme », a-t-il ajouté.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles