08162022Headline:

Côte d’Ivoire: 29 milliards FCFA pour déployer la TNT sur le territoire

Quels bilan et défis à relever à mi-parcours de la migration de la Côte d’Ivoire de la télévision analogique à la Télévision numérique terrestre (TNT)?. La problématique était au centre de la conference hebdomadaire “Tout savoir sur” du CICG du mardi 31 aout 2022.

Audiovisuel : 68% des foyers équipés en TNT en 2021 en Côte d’Ivoire, selon le DG de IDT

Le directeur général de société Ivoirienne de Télédiffusion (IDT), Adama Benoît Yéo, était l’invité de la conférence de presse “Tout Savoir Sur” du mardi 31 mai 2022, organisée par le Centre d’Information et de Communication gouvernementale (CICG).

Il a éclairé l’opinion nationale et internationale sur l’effectivité depuis fin décembre 2021, du signal de la télévision numérique terrestre sur la quasi totalité de l’ensemble du territoire ivoirien. « Le taux de pénétration de la Télévision numérique terrestre (TNT) en 2021 est de 68% au niveau des foyers qui reçoivent le signal », a-t-il indiqué.

Une révolution inédite, selon lui, dans l’univers audiovisuel en Afrique francophone. Abordant toujours la thématique du jour, l’émissaire du Ministre de la Communication, des médias et de l’Economie numerique, a annoncé le chiffre de 29 040 000 000 de FCFA comme coût de l’opération de déploiement lancée en février 2019 par le Premier Ministre feu Amadou Gon Coulibaly.

Une recommadation de l’UIT (l’Union internationale des télécommunications) encourageant les Etats africains à opérer cette transition afin d’être aux normes, et de bénéficier des multiples opportunités du numérique, comme l’optimisation du spectre des fréquences, qui sont une denrée rare sur le continent comme ailleurs. Selon le régulateur, lancer un service de TNT dans un pays requiert un investissement d’au moins 10 millions de dollars pour couvrir 2 ou 3 principales villes.

Les éditeurs de chaînes invités à s’acquitter des droits de diffusionÉvoquant les enjeux importants liés à la TNT, Adama Benoît Yéo a souligné notamment la sauvegarde de la souveraineté des médias et même des États, des enjeux économiques et des enjeux socio-culturels à travers les programmes proposés par les différentes chaînes TV. Il a invité les éditeurs de ces chaînes à s’acquitter des droits de diffusion en Côte d’Ivoire.

Au niveau des perspectives, le DG de la société IDT a fait cas entre autres, de la finalisation des projets de déploiement de la TNT, la réalisation de la couverture des zones blanches, l’intensification de la campagne de communication autour de la TNT, la construction des services à valeurs ajoutées et la mise en place d’une plateforme OTT (faire en sorte que les chaînes puissent être reçues sur les smartphones).

Selon le DG de l’IDT, pour recevoir les images de la TNT, le téléspectateur doit se munir d’une antenne adaptée disponible dans les différents points de vente à travers le pays. S’il ne dispose pas de téléviseur muni d’un décodeur du signal de la TNT (type Bvb T2), il devra, en plus de l’antenne, acquérir le décodeur approprié aussi disponible dans les points de vente, a-t-il précisé.

A l’exception des offres commerciales émises par des opérateurs privés, l’accès aux chaînes de la Tnt est entièrement gratuit. Ce, avec une qualité supérieure d’image et de son compartiment au système analogique. Les chaînes disponibles au lancement de la Tnt en Côte d’Ivoire sont la Rti 1, Rti2, La 3, A+ Ivoire, Life Tv, 7 info et Nci

Comments

comments

What Next?

Recent Articles