01282022Headline:

Crise anglophone: un «général» ambazonien abattu par l’armée dans le Nord-Ouest

L’armée camerounaises a mis fin au parcours d’un général ambazonien réputé. De sources concordantes, le général « Cross and Die » a été abattu vendredi par les forces régulières à Mankon, région du Nord-Ouest.
Le « Général Cross and Die » dont l’identité n’a pas été dévoilée a été éliminé par l’armée vendredi à Ntamafe, un quartier de Mankon, Bamenda, la capitale régionale du Nord-Ouest. Ce chef autoproclamé dirige une faction séparatiste armée qui sème la terreur dans la région.

Pour l’heure, un flou persiste sur les conditions de sa mort. Selon certaines sources, il n’aurait pas été abattu sur le champ de bataille mais au moment il participait à la cérémonie d’un de ses proches. Ce général autoproclamé avait rejoint Ambazonia Defense forces depuis fort longtemps.

L’armée camerounais vient ainsi de porter un gros coup aux séparatistes anglophones qui ont multiplié les attaques ces dernières semaines contre les forces de défense et de sécurité et les populations civiles.

Ces attaques interviennent alors que certains observateurs appellent le régime de Yaoundé à changer d’option afin de mettre un terme à ce conflit qui déchire les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun depuis 2016.

Melv Le Sage

Comments

comments

What Next?

Recent Articles