05212022Headline:

Le Mali refuse de céder à la pression européenne et continuera à travailler avec la Russie

Le chef de la diplomatie malienne Abdoulaye Diop, a recadré son homologue allemand sur la question de la coopération avec la Russie dans le cadre de la lutte contre le terrorisme.

Mercredi, la ministre allemande des affaires étrangères Annalena Baerbock, a demandé au Mali de cesser de travailler avec les russes afin de réactiver le programme de formation de l’Union européenne, suspendue lundi dernier. Face à cette demande, Diop a clairement opposé une fin de non recevoir.

Pendant que Baerbock déclarait qu’il pourrait être y avoir des crimes de guerre au Mali du fait de la coopération avec la Russie, le ministre malien des affaires étrangères lui a répondu sur place, lui demandant de ne pas faire d’amalgame et affirmé la nécessité de respecter les choix de son pays.

« Il ne faut pas confondre les choses », lui a répondu Abdoulaye Diop. « Le Mali n’est pas impliqué par rapport à ce qui se passe » en Ukraine, « mais je crois qu’il ne faut pas faire trop d’amalgame à ce niveau : la situation du Mali est la situation du Mali et nous souhaitons que chaque partenaire du Mali aussi respecte les choix du Mali », a-t-il insisté.

Melv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles