05172022Headline:

RDC: un accord trouvé entre les autorités et les syndicats enseignants après trois mois de grève

Les autorités et les syndicats de l’enseignement supérieur et universitaire ont trouvé un accord sur le barème de salaire après trois mois de grève ayant paralysé l’année académique dans les universités publiques. Le compte-rendu du syndicat des professeurs, annonce que la mobilisation a permis d’obtenir gain de cause sur un certain nombre de revendication.

Le compromis a été trouvé à l’aube samedi aux termes des travaux de la commission paritaire amorcés en début de semaine dans la banlieue de Kinshasa. Des discussions « houleuses et tendues », raconte un syndicaliste qui a participé au mouvement de protestation.

Selon lui, l’État a compensé le manque à gagner. La grille actualisée du barème prévoit un peu plus de 2 100 dollars mensuel pour un professeur moins gradé, c’est une augmentation de plus de 60% après six ans de perte de pouvoir d’achat, notamment dû à la dévaluation du franc congolais. Un professeur émérite, le plus gradé du corps académique, gagnera 3 400 dollars et bénéficiera d’une petite prime de recherche annuelle de 320 dollars. Ces dispositions devraient intervenir à partir de l’an prochain.

Autre satisfaction des professeurs, le gouvernement s’est engagé à compenser le manque à gagner salarial des six dernières années par l’achat de véhicules. Ils doivent être livrés dès ce trimestre. Par ailleurs, l’ensemble des fonctionnaires, toutes branches confondues, devraient voir leur salaire de base augmenté de 40% dès la fin du mois. Mais ce n’est qu’à partir de 2023 que les chefs de travaux toucheront des primes qui passent de 300 à 600 dollars.

Selon le syndicat des professeurs, l’application des dispositions annoncées par le gouvernement fera l’objet d’un suivi régulier par un comité mixte.

Comments

comments

What Next?

Related Articles