06272022Headline:

Trafic de drogue: excédée par des accusations, Emma Lohoues révèle la source de sa richesse

En Côte d’Ivoire, le scandale Dubaï Porta Potty continue de faire des victimes. Après Eudoxie Yao et DS Collection, c’est Emma Lohoues qui en fait les frais. Mais en plus du scandale Dubaï Porta Potty, c’est une affaire de trafic de drogue qui ébranle le quotidien d’Emma Lohoues.

Emma Lohoues a surpris les internautes la semaine dernière, lorsqu’elle s’est affichée en train de déchirer des demandes d’aide qui lui ont été envoyées par ses fans en situation difficile. La raison est toute simple, la jeune femme estime que si son argent est aussi sale au point qu’elle soit traitée de trafiquante de drogue ou de mangeuse de Ca*a, elle préfère ne plus en faire don à travers des actes de générosité.

Après avoir brûlé publiquement une dizaine de papiers qui lui a été adressée, l’ex de DJ Arafat a décidé de révéler la source de sa richesse. « Mon SPA me rapporte au moins 1 million par jour. J’investis dans le cosmétique et l’immobilier. J’ai acheté beaucoup de terrains et de maisons, c’est ma nouvelle passion », a-t-elle révélé.

Malheureusement, la question sur la source de sa richesse revient toujours en Côte d’Ivoire à l’éclatement d’une affaire scandaleuse.

Laissez-moi avec ma drogue
Ce n’est pas pour la première fois que Emma Lohoues exprime sa colère contre ces genres d’accusations. En 2021, elle avait aussi exprimé sa colère contre les railleries et autres attaques dont elle fait l’objet sur les réseaux sociaux notamment la source de sa richesse.

« Je ne ramasse pas mon argent, je travaille dur pour l’obtenir. On dit que je me prostitue, je vends de la drogue, j’ai signé un pacte. Et ces mêmes filles-là m’envoient des courriers en cachette pour que je leur achète un “gbaka“, des billets d’avion…Des filles comme moi qui font cela. Je ne dors pas, je travaille dur. Maintenant que je jouis de mon argent, laissez-moi tranquille », avait-t-elle déclaré.

« Si vous ne pouvez pas vous bouger pour travailler, moi Emma Lohoues, je n’ai pas d’argent à vous donner. Ceux à qui je dois donner mon argent, je les connais déjà… Laissez-moi avec ma drogue, laissez-moi avec ma prostitution, laissez-moi avec ma vente d’âme au diable, je vais gérer ça après avec Dieu… », avait crié Emma Lohoues il y a un an.

Une affaire de trafic de drogue…
La polémique est née d’une affaire de trafic de drogue qui fait le chou gras des réseaux sociaux depuis quelques jours. Dans cette affaire, plusieurs personnes dont des personnalités et influenceuses, de grands hommes d’affaires nationaux et non-nationaux, des agents de police hautement placés ainsi que de hauts cadres de l’administration ivoirienne ont été cités.

Melv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles