05262022Headline:

Coopération des Nations Unies pour le Développement Durable : Kaba Nialé dévoile l’ambition du Gouvernement ivoirien d’aller plus loin dans la transformation structurelle de l’économie

Dans le cadre de la mise en œuvre du Cadre de Coopération des Nations Unies pour le Développement Durable 2021-2025, le Ministère du Plan et du Développement et le Système des Nations Unies pour le Développement en Côte d’Ivoire, ont organisé, mercredi 4 mai 2022, au Noom Hôtel d’Abidjan-Plateau, la deuxième réunion du Comité Directeur Conjoint (CDC), l’organe d’orientation politique et stratégique entre les deux entités

Cette rencontre a vu la participation de plusieurs membres de gouvernements, dont le portefeuille ministériel est concerné dans la mise en œuvre de cette coopération. La Ministre du Plan et du développement, Nialé Kaba a, au cours de son discours d’ouverture, situé le cadre de la rencontre qui «permettra de tirer les leçons des actions entreprises au titre de l’année 2021, et d’orienter les interventions des Agences du SNUD pour l’année 2022 ». Selon elle, c’est également l’occasion de passer en revue les six (06) recommandations adoptées lors de la première réunion du CDC, tenue en juin 2021.

Elle a précisé que « les travaux de cette seconde réunion du CDC, permettront d’analyser entre autres dossiers, les Plans de Travail Conjoints 2022-2023, le renforcement du leadership des ministères pour le fonctionnement des groupes et le projet de renforcement de la résilience dans le nord-est du pays pour l’accélération de l’atteinte des ODD ». Avant de dévoiler l’ambition du Gouvernement qui est « d’aller plus loin dans la transformation structurelle de l’économie, avec des opportunités de création de richesses et d’emplois pour les jeunes et les femmes, dans un cadre de gouvernance renforcé ».

Philippe Poinsot, Coordonnateur Résident du Bureau des Nations Unies en Côte d’Ivoire s’est inscrit dans l’espoir de voir cette réunion permettre de confirmer la pertinence des priorités identifiées pour la période 2022-2023 et de contribuer à plus de cocréation et de cohérence dans l’action du Système des Nations Unies en Côte d’Ivoire, en vue de réduire les duplications et d’accroitre la synergie.

Précisons que le Comité Directeur Conjoint est chargé de veiller à l’alignement du CCDD sur les priorités nationales de développement, notamment le Plan National de Développement 2021-2025, de garantir la cohérence de l’action du SNUD en Côte d’Ivoire, et d’apprécier les performances de mise en œuvre et sa contribution à l’atteinte des Objectifs de Développement Durable (ODD).

Cette réunion a enregistré outre les membres du gouvernement, la participation des représentants des Fonds, Agences, Programmes et Entités (FAPE) du Système des Nations Unies en Côte d’Ivoire. Huit (8) coalitions regroupant chacune un groupe restreint de FRAPE du SNUD chargés de réaliser les produits recherchés dans chaque résultat escompté seront mis en place. Ces groupes de résultats sont créés pour coordonner et assurer la mise en œuvre et le suivi des résultats escomptés du CCDD 2021-2025 au niveau central et régional.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles