05072021Headline:

Bouaké/ Accident: vaste opération de contrôle du port du casque à moto

« Vous avez jusqu’à deux semaines pour vous procurer des casques. À compter de 26 avril prochain, celui qui n’a pas son casque, il serait mieux pour lui de ne pas rouler sa moto ».

Ces paroles, le Commandant supérieur de la gendarmerie, le général Apalo Touré les avaient prononcés le 12 avril dernier à Bouaké lors d’une rencontre de sensibilisation des acteurs du transport et usagers de la route sur la sécurité routière.

Après deux semaines de sensibilisation dans toute la ville de Bouaké sur le port du casque à moto, place désormais à la répression.

À partir de ce 26 avril, les forces de l’ordre lancent une vaste opération de contrôle dans les rues de Bouaké. Tous les motocyclistes pris sans casques s’exposent à de lourdes sanctions.

Cette opération de contrôle est la bienvenue dans une ville connue pour son incivisme dans le secteur du transport.

A Bouaké, la majorité des motocyclistes notamment les moto-taxis refusent de porter le casque. Cette situation s’avère souvent dramatique en cas d’accident, d’autant plus que la plupart des accidents de la route à Bouaké impliquent les motocyclistes.

Toutefois, pour une meilleure efficacité, l’opération de contrôle du port du casque doit s’accompagner d’autres actions. Par exemple, il faut penser à la formation des moto-taxis car il faut le dire, beaucoup d’entre eux ne connaissent pas le code de la route et roulent sans permis.

Sensibiliser également sur le danger que représentent certaines pratiques de motocyclistes.

Par exemple, Il est de notoriété publique à Bouaké que les parades à moto qui ont lieu dans la ville tous les jeudis à l’occasion de mariage sont donne lieu à de nombreux accidents parfois mortels.

Pourquoi ne pas purement et simplement interdire et réprimer ce genre de parade dans la ville?

Ce n’est pas la première fois que ce genre de contrôle a lieu dans la ville de Bouaké. Mais, force est de constater que toutes les tentatives antérieures ont jusque-là échoué. Espérons que cette opération qui débute soit le point de départ d’un comportement plus responsables des motocyclistes à Bouaké.

Kouiti

Comments

comments

What Next?

Related Articles