01272022Headline:

Une étudiante à l’Université Alassane Ouattara de Bouaké , portée disparue retrouvée sans vie,le conducteur de la moto Taxi a avoué son acte criminel

Les actes criminels dans les établissements universitaires refont surface en Côte d’Ivoire. Un conducteur de la moto Taxi a avoué son acte criminel commis contre une Etudiante de l’Université Alassane Ouattara de Bouaké.

Selon les témoignages, la défunte Etudiante était portée disparue depuis le jeudi 17 dernier , mais a été découverte cruellement assassinée par un chauffeur de taxi-moto qui très vite a avoué son acte.

“Notre camarade, condisciple, amie et sœur Kouakou Amoin Marie Josée Hermine, étudiante inscrite en Licence 2 Communication à l’Université Alassane Ouattara de Bouaké , portée disparue le jeudi 17 dernier, a été retrouvée ce soir à Broukro (Bouaké) sans vie.
Le conducteur de la moto Taxi a avoué son acte criminel . Sincères condoléances à sa famille biologique et toute la communauté estudiantine,” témoignent les Etudiants.

Pour laisser impuni cet acte, un une action de solidarité a été mise en place en mémoire de la défunte.
“Merci au CEECI, à la Police Judiciaire, à la BAC de Préfecture Police, à toute la communauté estudiantine de Bouaké pour leur sens de solidarité.
Je suis MARIE JOSÉE HERMINE”

Sapel

Comments

comments

What Next?

Related Articles