09272021Headline:

Côte d’Ivoire : Me Emmanuel Altit introduit une requête auprès de la CPI

L’équipe de défense de Laurent Gbagbo que dirige Me Emmanuel Altit, a introduit une requête auprès de la Cour pénale internationale afin que le dossier de l’affaire “le procureur c. Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé” soit rendu public.

“Par ces motifs, plaise à la Chambre d’appel, d’ordonner aux Parties de procéder, en concertation les unes avec les autres, à la déconfidentialisation systématique des éléments de preuve et des déclarations antérieures des témoins versées au dossier de l’affaire, lorsque cela s’avère possible” et “ordonner au Greffe de créer, en concertation avec les Parties, une base de données permettant au public d’avoir accès à tous les éléments publics du dossier (écritures, décisions, transcriptions, éléments de preuves et déclarations antérieures de témoins versées au dossier)”.

Dans sa requête, l’équipe de défense de Laurent Gbagbo soulève la nécessité de transparence des procédures de la Cour pour que les populations concernées se l’approprient. Toute chose qui permettra d’asseoir sa légitimité.

Me Altit et son équipe pensent que garantir l’accès du public au dossier de l’affaire est crucial pour préserver les droits de Laurent Gbagbo. Selon eux, l’ex-chef d’État ivoirien “bénéficie aujourd’hui de la protection fondamentale qu’institue le principe ne bis in idem, consacré à l’Article 20 du Statut de Rome qui prévoit que : « Nul ne peut être jugé par une autre juridiction pour un crime visé à l’article 5 pour lequel il a déjà été condamné ou acquitté par la Cour » “.

pressecotedivoire.ci

Comments

comments

What Next?

Related Articles