12022021Headline:

Mode: le prince de la haute couture ivoirienne est endeuillé/ décès du père de Gilles Touré

Décès du père de Gilles Touré : Le prince de la haute couture ivoirienne est endeuillé depuis le 8 décembre 2020.

« Le styliste Gilles Touré endeuillé par le décès de son père. Sincères condoléances à la famille du prince de la haute couture ivoirienne ».

Gilles Touré a vu le jour le 04 octobre 1973 à Abidjan. Son amour pour les métiers de la mode débute certainement à la naissance. Tel un conte de fées.

Au lycée, il habillait déjà ses professeurs. En pleine adolescence, il manifeste auprès de ses parents son désir de devenir styliste modéliste. Prévoyants et sages, ses parents lui opposent un doux refus. De fait, ils conditionnent leur acceptation, ce d’autant plus qu’il est leur fils aîné. Il faut qu’il obtienne d’abord un diplôme universitaire lui conseillent-ils.

Après le baccalauréat, il entre à la faculté des sciences économiques où, trois années plus tard, il décroche une licence. Libéré dès lors de sa promesse, il s’inscrit à paris dans une école internationale de stylisme modélisme. Il en sort major de sa promotion. Il bénéficie ensuite d’un stage chez Paco Rabane. Une collection réalisée pour Uniwax à la chambre des métiers de Yamoussoukro. Il est ainsi entré dans la cour des grands et sa renommée ne cesse de croître. Il crée “féerie” qui rencontre un franc succès à chaque édition.

Il devient la coqueluche de nombreuses femmes en Côte d’ Ivoire comme à l’étranger. Son parcours est nourri de succès. Gilles TOURE a été honoré par un kora Fashion. En 1999, il était sacré meilleur créateur de mode. Il a été élevé au rang de chevalier du mérite national.

Avec Yeclo

Comments

comments

What Next?

Recent Articles