01182022Headline:

Vladimir Poutine: «nous réagirons de manière adéquate » face à la menace américaine

Lors d’une réunion lundi sur l’avenir de l’armée russe et du secteur militaro-industriel dans la station balnéaire russe de Sotchi, le président Vladimir Poutine, évoqué la menace américaine contre le pays et a assuré que Moscou prendrait les dispositions pour faire face à la menace.

S’adressant aux représentants du ministère de la Défense, le président russe a fait remarquer que des agissements des Etats-Unis en Europe constituaient une grave menace pour la Russie. « Tout le monde est au courant des plans des États-Unis de déployer des missiles à portée intermédiaire en Europe, ce qui représente un grand danger et une menace pour nous », a déclaré Poutine. Le président Russe a poursuivi en soulignant que la Russie ne resterait pas sans rien faire face à la menace.

« Nous sommes tous bien conscients que certains de nos partenaires étrangers ne cessent de tenter de rompre la parité, notamment en déployant des éléments de la défense antimissile à proximité de nos frontières. Nous ne pouvons manquer de remarquer ces menaces pour la sécurité de la Russie et nous réagirons de manière adéquate », a averti Poutine ajoutant que le pays dispose de systèmes de défense aérienne améliorés capables de détecter et de détruire les missiles hypersoniques et balistiques de tous types.

« Dans le cadre du programme d’armement de l’État, 25 systèmes de missiles anti-aériens S-400 et plus de 70 chasseurs modernes ont été livrés au cours des quatre dernières années ; plus de 20 systèmes S-300 et 90 avions ont été mis à niveau », a indiqué le président russe.

Cette déclaration intervient le même jour où le vice-président du Conseil de la Fédération (la chambre haute du parlement russe) Konstantin Kosachev, a indiqué la Russie est prête à prendre des contre-mesures si un navire de guerre américain s’aventure dans ses eaux maritimes territoriales et organise une provocation dans la mer Noire.

La 6e flotte américaine a annoncé lundi sur son Twitter que son navire de commandement, le Mount Whitney, se dirigeait vers la mer Noire pour des opérations conjointes avec les forces de l’OTAN. Le 30 octobre, le destroyer lance-missiles américain Porter est entré dans la mer Noire pour des opérations conjointes avec les forces de l’alliance.

Melv Le Sage

Comments

comments

What Next?

Recent Articles