04172021Headline:

Mali: l’ex-multimilliardaire Babani Fountanké Sissoko décédé ce Dimanche à la suite d’une longue maladie

Le Mali est en deuil avec le décès de l’ex-multimilliardaire Babani Fountanké Sissoko survenu ce dimanche matin 28 mars 2021. Une grande perte pour la commune de Dabia dans le cercle de Keniéba, région de Kayes. Décédé à la suite d’une longue maladie, cet ex-multimilliardaire âgé de 79 ans était encore le maire de sa commune natale Dabia où il a construit un aéroport pour sa propre compagnie aérienne « AIR Dabia » qui comptait 05 Boeing 747 et des appareils plus légers.

Le « playboy » qui a soutiré 242 millions de dollars à une banque

Selon un article populaire de BBC, Babani Sissoko, le « playboy » qui avait soutiré 242 millions de dollars à une banque. Un article qui relate comment le malien Babani Fountaké Sissoko s’est fait fortune dans les 1996 à 1998 dans une banque islamique de Dubaï.

« Un jour d’août 1995, Foutanga Babani Sissoko entre dans le siège de la Banque islamique de Dubaï et demande un prêt destiné à l’achat d’une voiture. Le directeur de la banque accepte. Sissoko l’invite à dîner chez lui. Et c’est le début de l’un des cas d’abus de confiance les plus étonnants de tous les temps.

Au cours du dîner, Sissoko confie au banquier Mohammed Ayoub qu’il a des pouvoirs magiques lui permettant de faire passer n’importe quelle somme d’argent du simple au double. Le banquier revient le voir avec un montant que le mystérieux homme d’affaires venu d’un lointain village du Mali fait simplement doubler, à son grand étonnement.

Entre 1995 et 1998, Ayoub a effectué 183 transferts dans les comptes bancaires que détient Sissoko dans plusieurs pays, qui a enquêté sur ce fait divers d’un genre particulier.

En novembre 1995, quelques semaines seulement après sa rencontre avec Mohammed Ayoub, le ressortissant malien se rend dans une banque new-yorkaise, où il ouvre un compte, témoigne Alan Fine, un avocat de Miami, à qui la Banque islamique de Dubaï a demandé d’enquêter sur l’affaire. « Un jour, Sissoko est entré chez Citibank sans rendez-vous. Il y rencontre une caissière et finit par l’épouser », affirme Alan Fine, qui en sait beaucoup des exploits de l’homme d’affaires malien. »

maliactu.net

Comments

comments

What Next?

Recent Articles