01282022Headline:

L’esprit de noël en Côte d’Ivoire

C’est bientôt la noël les parents s’attellent à offrir un cadeau à leurs enfants. Des arbres de noël sont organisés partout sur le territoire national. Fernant Dedeh s’est exprimé à propos dans une épître à Barthélemy.

C’est bientôt Noël. Le père Noël visite les tout-petits dans les régions. Arbres de noël pour égayer les enfants, faire vivre la magie de Noël aux orphelins et aux démunis. Mais la politique n’est jamais loin. Noël aussi pour Gnian Gougouessi: ton Camarade s’est lâché pour l’anniversaire de sa Blanche Colombe.
À Danané comme à Kibouo à Daloa, moments de gaieté et de partage avec les tout-petits. Qui heureux un enfant, entraîne forcément le bonheur de la mère et nul doute, celui du père.
À Danané, c’est la Fondation KED de celle que certains appellent ici « La Singa », d’autres, « La Mère Theresa », Edwige Diety, qui a organisé un arbre de Noël géant pour les enfants démunis, les orphelins combiné à la célébration de l’excellence dans les écoles. Au total 6200 enfants de Danané et de Zouan Houein ont vu passer le père Noël , les yeux scintillants, ce vendredi 17 décembre 2021. Parmi eux, 200 enfants sélectionnés par le responsable du centre social de la ville. « C’est désormais une tradition pour la Fondation KED d’organiser en cette période de l’année, une cérémonie à l’intention des écoliers d’une part , des orphelins et les enfants vulnérables d’autre part. ». Une double cérémonie pour célébrer l’excellence dans les écoles et « apporter un temps soit peu, du sourire à celles et ceux que les aléas de l’existence ont placé dans une situation de précarité et leur dire qu’ils ne sont pas seuls. », selon la Singa de Danané.
La politique n’est jamais loin en pareilles circonstances. La marraine, la Dame de Fer de Danané en a profité pour glisser un mot sur ce terrain. « La politique politicienne n’a pas sa place dans le développement », a affirmé la SE chargée de la Protection sociale avait d’appeler toutes les filles et tous les filles de Danané a l’union et à la solidarité pour l’émergence du département et de la région. Ils en besoin pour résoudre au moins, les problèmes de connexion au réseau internet dans la région.
Les tout-petits de Danané en fête. Ceux de Kibouo, dans la sous-préfecture de Daloa aussi. Ici, c’est l’enfant du village qui a décidé de marcher dans les pas de son père. Yves Zogbo Junior, en 2021 comme son père Kakedim dans les années 70. Au service de son village. Au service des enfants et des jeunes. « L’enfant d’un épervier est un épervier », dit l’adage.
La fête partout. Ton Camarade célébrait aussi Gnian Gougouessi. C’était l’anniversaire de Fanta Gbê, le 16 décembre. Cette fois, pas d’ouvrage à inaugurer, à faire coïncider avec la joie qui inonde ton Camarade à cette occasion. Les quiconque ont fait fuiter un cliché qui montre ô combien, l’humain, l’amoureux, le candide qui sommeille dans le corps et le cœur de ton Camarade se réveille et s’exprime quand Gnian Gougouessi est heureuse. J’apprécie ces moment de complicité qui doivent inspirer les plus jeunes. Le mariage est sacré.
Une oreille tendue à Yamoussoukro. 23 ème nuit de l’Ebony. Le meilleur journaliste de Côte d’Ivoire sera connu ce samedi 18 décembre 2021. Qui pour succéder à Marcelle Aka de L’Inter? Le masque arrive dans la case du père. Pas la peine de tirer le cou par la fenêtre.
Dans le cadre de Ebony 2021, l’UNJCI a organisé le vendredi 17 décembre 2021, un panel sur le thème « Journalisme et Fake News : défis ou défiance ». Le président de l’Union des Journaliste a planté le décor. « Dans un monde de la désinformation et des influenceurs, les journalistes ont démissionné de leur mission. Là où les internautes postent sans vérifier, les journalistes eux aussi suivent ce courant. Les défis actuels avec le numérique, se transforment en défiance. Il est temps de prendre notre responsabilité afin que nous journalistes prenions notre place. Toute notre place et de sauver notre pays». À bon entendeur…

Sapel

Comments

comments

What Next?

Related Articles