10032023Headline:

Saison estivale: plus de 430 plages autorisées à la baignade à travers 14 wilayas côtières

Dans un entretien à l’APS, M. Melouk a précisé que plusieurs mesures incitatives avaient été prises pour améliorer la gestion de ces plages, au titre du programme tracé par la Commission nationale chargée de la préparation et du suivi de la saison estivale 2023, sur instruction du Premier ministre et sous l’égide du ministère de l’Intérieur, avec la participation des secteurs concernés, dont le ministère du Tourisme et de l’artisanat, l’objectif étant de veiller au bien-être des estivants.

Ce programme vise à optimiser l’exploitation des plages, à renforcer les structures d’hébergement et à promouvoir l’animation et la communication.

Dans ce cadre, des concessions sont octroyées aux professionnels pour l’exploitation d’une partie de la superficie de chaque plage afin de remédier aux insuffisances enregistrées durant les précédentes saisons, et ce, dans une démarche visant à améliorer les prestations et à créer une émulation entre les destinations touristiques nationales et territoriales, a expliqué le responsable, ajoutant que l’accès aux autres espaces de ces plages était libre.

De plus, la priorité à la concession des plages attenantes aux établissements hôteliers est reconnue à ceux-ci pour leur permettre de proposer des offres complètes à leurs clients.

==Gestion des plages: renforcer la formation pour une saison estivale réussie==

Melouk a, par ailleurs, affirmé que la formation avait été intégrée pour optimiser la gestion des plages par les concessionnaires, soulignant que ces plages seront dotées d’administrateurs relevant de l’administration et des APC.

Concernant les structures d’hébergement, le responsable a fait état de plus de 100.000 lits et d’environ 40 nouveaux établissements hôteliers qui entreront en service cette saison, citant les différentes formules disponibles, dont les espaces de camping réservés au niveau du littoral, des forêts et des résidences universitaires, pour répondre à la demande des estivants, notamment les jeunes des wilayas du sud, et ce, à des prix raisonnables.

S’agissant de la formule de l’hébergement chez l’habitant, il a évoqué la révision en cours de la circulaire interministérielle (Intérieur et Tourisme), publiée en 2012, afin de permettre aux propriétaires de louer leurs maisons aux estivants de manière réglementaire, en les soumettant à l’obligation de déclaration et en exigeant d’eux une qualité aux normes en vigueur.

Quant au domaine de l’animation, de la promotion et de la communication, M. Melouk a fait savoir qu’un salon de l’artisanat sera organisé au niveau des plages, les fêtes locales seront mises à profit pour faire connaître les coutumes et les traditions de chaque wilaya côtière et les agences de tourisme sont encouragées à organiser des excursions pour faire connaître les différents circuits disponibles.

Evoquant la cherté des prix, M. Melouk a dit que cette question obéissait à l’offre et à la demande, rappelant que tous les établissements hôteliers publics relevant du “Groupe HTT” (Hôtellerie, Tourisme et Thermalisme), avaient été appelés à proposer des prix concurrentiels durant cette saison.

What Next?

Recent Articles