06272022Headline:

[EN DIRECT] Ukraine: la loi martiale et la mobilisation générale prolongées jusqu’au 23 août

Au 88e jour de l’invasion russe en Ukraine, ce dimanche 22 mai, la loi martiale et la mobilisation générale en Ukraine ont été prolongées de trois mois.

► Moscou a bloqué le site internet de RFI, qui diffuse des informations dans une quinzaine de langues dont le russe. Une adresse URL alternative permet d’accéder au site en français et en russe. RFI en russe est aussi disponible sur Telegram : https://t.me/RFI_Ru via un VPN et en Russie en français par satellite sur Hotbird.

► Le site de la rédaction russe de RFI diffuse la radio publique ukrainienne (en langue ukrainienne) depuis la page d’accueil.

Les points essentiels :

► La loi martiale et la mobilisation générale en Ukraine ont été prolongées de trois mois, jusqu’au 23 août.

► L’Ukraine n’acceptera pas de cessez-le-feu avec la Russie et n’acceptera aucun accord avec Moscou impliquant une cession de territoire, affirme un proche de Volodymyr Zelensky.

► Le ministère russe de la Défense a affirmé samedi que ses forces avaient détruit dans le nord-ouest de l’Ukraine un important envoi d’armes fournies par l’Occident.

► La guerre en Ukraine ne peut prendre fin que par des biais « diplomatiques », a assuré samedi le président ukrainien Volodymyr Zelensky, alors que les négociations entre Moscou et Kiev sont dans l’impasse.

► Les combats s’intensifient dans le Donbass, à l’est de l’Ukraine, le ministre de la Défense russe affirmant que la conquête de la région de Louhansk était presque achevée. Dans cette région, Sievierodonetsk et Lyssytchansk, désormais encerclées par les forces russes, constituent la dernière poche de résistance ukrainienne.

Les horaires sont donnés en temps universel (TU), cliquez ici pour rafraîchir

16h57 : Emmanuel Macron demande aux membres de l’OMS de condamner l’invasion russe

Le président français Emmanuel Macron a demandé aux pays membres de l’Assemblée mondiale de la santé (OMS) de soutenir une résolution condamnant l’agression militaire de la Russie contre l’Ukraine, et « réaffirmé la pleine solidarité de la France et de l’Union européenne avec l’Ukraine ».

« Nous condamnons avec la plus grande fermeté l’agression militaire commise par la Russie, avec la complicité coupable de la Biélorussie », a lancé le président dans un message vidéo à l’ouverture de l’Assemblée, qui se réunira toute la semaine à Genève. « Les conséquences de cette guerre sont dévastatrices, sur le plan sanitaire, sur les populations, sur les établissements et sur les personnels de santé, qui sont pris pour cible », a dénoncé M. Macron. « J’appelle tous les États membres à soutenir la résolution présentée par l’Ukraine », soutenue déjà par les principaux alliés dont la France, l’UE et les Etats-Unis.

Le texte devrait être adopté mardi, mais s’il condamne fermement la Russie, il ne prévoit « en aucun cas (son) expulsion », faisait valoir un diplomate occidental, rappelant que les sanctions contre un pays membre autorisées par le règlement de l’OMS sont « très faibles ».

16h20 : Après les massacres de civils, tout retour à la normale avec Moscou est impossible, selon le président polonais Andrzej Duda

Lors d’un discours devant le Parlement ukrainien, le président polonais Andrzej Duda a estimé dimanche que tout retour à la normale avec la Russie était désormais impossible après la découverte de massacres de civils en Ukraine, imputés aux troupes russes. Des centaines de cadavres de civils ont été découverts à Boutcha et Borodianka, des villes près de Kiev occupées puis abandonnées par l’armée russe.

La ville de Marioupol, dans le sud-est de l’Ukraine, n’est plus que ruines après trois mois de siège et de bombardements incessants qui ont tué au moins 20 000 civils, selon les autorités ukrainiennes.

« Un monde honnête ne peut pas revenir à l’ordre du jour en oubliant les crimes, l’agression, les droits fondamentaux piétinés », a ajouté le président polonais, en présence également de son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky. Affirmant qu’il ne relâcherait pas ses efforts « tant que l’Ukraine n’est pas membre de l’Union européenne », il a regretté que « des voix se soient élevées récemment en Europe pour demander que l’Ukraine accepte certaines demandes de Poutine ».

13h58 : Le maire d’Enerhodar nommé par la Russie blessé lors d’une explosion

Le maire nommé par la Russie de la ville ukrainienne occupée d’Enerhodar, à côté de la plus grande centrale nucléaire d’Europe a été blessé dimanche dans une explosion, selon des déclarations d’un responsable ukrainien et d’une agence de presse russe. Andrei Shevchuk, qui a été nommé maire d’Enerhodar après l’occupation de la ville par l’armée russe, était en soins intensifs après l’attaque, selon l’agence de presse russe RIA.

« Nous avons la confirmation précise que lors de l’explosion, le chef autoproclamé de l'”administration populaire” Chevtchouk et ses gardes du corps ont été blessés », a déclaré Dmytro Orlov, que l’Ukraine reconnaît comme maire de la ville, dans un message Telegram

Comments

comments

What Next?

Recent Articles