06262022Headline:

Insécurité alimentaire au Sahel: 18 millions de personnes menacées

Dix-huit millions de personnes sont menacées par l’insécurité alimentaire dans le Sahel, au cours des trois prochains mois. C’est le terrible constat fait par le Programme alimentaire mondial (OMS), vendredi 20 mai, lors de son point presse hebdomadaire, à Genève, en Suisse. Ce chiffre est le plus élevé depuis 2014.

Cette crise s’explique par plusieurs facteurs. Il y a, tout d’abord, l’insécurité et les conflits armés qui ont fait tache d’huile dans les pays sahéliens et, puis, la pandémie de Covid-19, la sécheresse ou encore la hausse des prix des aliments liée à la conjoncture mondiale.

Les premières victimes de cette crise restent les populations les plus fragiles comme les enfants. Le PAM estime que dans le Sahel, plus de sept millions et demi d’enfants, de moins de cinq ans, devraient souffrir de malnutrition.

Et la situation est d’autant plus grave que les caisses du PAM, principal acteur humanitaire dans la région, sont bientôt vides. L’organisation fait face « à une grave pénurie de fonds », selon son porte-parole, Thomson Phiri.

Au Tchad par exemple, le PAM a déjà été contraint, depuis juin 2021, de diminuer de moitié les rations d’urgence pour les personnes déplacées internes et les réfugiés. Sans aide des donateurs, l’organisation risque d’interrompre son programme.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles