05242022Headline:

Plaidoyer pour la création d’un comité régional de lutte contre la traite des personnes à Tiassalé

Tiassalé, 8 mai 2022 (AIP)- L’organisation non gouvernementale (ONG) Côte d’Ivoire Prospérité ( CIP) a plaidé vendredi 6 mai 2022, pour la création d’un comité de lutte contre la traite des personnes, dans la région de l’Agneby-Tiassa.

L’ONG a fait ce plaidoyer au cours d’une causérie- causé rues débat sur la réalité de “la traite des personnes en Côte d’Ivoire et les instruments juridiques y afférents qu’elle a initié à la salle des réunions de la préfecture.

Le responsable du suivi- évaluation, Diomandé Doua, a insisté pour la création de ce comité afin que les cas de personnes victimes lui soient référés. Il a également plaidé pour le financement public du comité pour une plus grande efficacité dans l’éradication du phénomène.

Se référant à l’exemple d’Aboisso où le comité existe avec des résultats probants, le responsable suivi- évaluation de CIP a demandé que Tiassalé ait son comité qui comprend outre, les autorités administratives les acteurs de la chaîne pénale, comprend également les organisations de la société civile, les chefs de communautés, la représentation locale du conseil national des droits de l’homme, et la représentation locale des affaires sociales.

Un tel comité composite, est une réponse adéquate à la traite des personnes, avant de rappeler qu’il existe un paquet de dispositifs institutionnels et législatifs tant au niveau national qu’international, a-t-il ajouté.

l’ONG CIP a, courant octobre 2021 organisé une campagne de sensibilisation sur la traite des personnes et les cas de violences basées sur le genre. Elle a invité les populations à s’approprier désormais la lutte contre ces deux tristes réalités qui font d’énormes victimes

Comments

comments

What Next?

Recent Articles