12042021Headline:

Afrique du Sud: décès de l’ancien président Frederik de Klerk

L’ancien président sud-africain et prix Nobel de la Paix, Frederik de Klerk, est décédé ce jeudi, à l’âge de 85 ans. Sa mort a été annoncée par sa fondation.

Frederik de Klerk, dernier président blanc d’Afrique du Sud, qui avait libéré Nelson Mandela avant de partager avec lui le prix Nobel de la paix, a passé de vie à trépas. « L’ancien président est mort plus tôt ce matin dans sa maison de Fersnaye (au Cap) après avoir lutté contre le cancer. Il laisse derrière lui sa femme Elita, ses deux enfants Susan et Jan, ainsi que ses petits-enfants. », a annoncé le porte-parole de sa fondation.

« C’est avec la plus grande tristesse que la Fondation FW de Klerk annonce le décès de l’ancien président FW de Klerk paisiblement à son domicile de Fresnaye ce matin après avoir lutté contre un cancer», a déclaré l’organisation dans un communiqué. Un cancer des poumons avait été diagnostiqué à l’ancien président, en début d’année et il avait depuis entamé une série de soins. Soulignons que c’est sous le règne du défunt que l’apartheid a pris fin.

Né le 18 mars 1936 à Johannesburg en Afrique du Sud, Frederik Willem de Klerk, est un avocat, un homme d’État et un chef d’État sud-africain. Sa famille est ultraconservatrice. Son grand-père est l’un des fondateurs du parti national en Afrique du Sud, qui mit en place le régime d’apartheid à partir de 1948. Son père, Jan, est ministre à plusieurs reprises dans les années 1950 et 1960.

Melv le Sage

Comments

comments

What Next?

Recent Articles