10182018Headline:

Côte d’Ivoire: C’est confirmé Alain Lobognon plie bagage et va soutenir le candidat Soro Guillaume pour…

Alain Lobognon n’est plus un militant du RDR. Il a en tout cas laissé entendre sur Twitter qu’il quittait le parti fondé par feu Djéni Kobina. C’est Soro Guillaume, son ami proche qui sera le candidat qu’il va soutenir à la prochaine élection présidentielle de 2020. Hier, le député de Fresco avait annoncé qu’il se prononcerait sur le sujet « dans les prochains jours ». On peut considérer qu’il a gagné du temps puisqu’il a aligné une série de tweets ce lundi qui ne souffrait d’aucune ambiguïté sur son départ du parti du Président Alassane Ouattara.

C’est sur Twitter, là où il est le plus actif, que Alain Lobognon a claqué la porte du Rassemblement des Républicains (RDR). Le député de Fresco a posté une série de Tweets sur son avenir politique. Il a confié : « J’ai décidé de soutenir la candidature de Soro Guillaume à l’élection présidentielle de 2020. C’est mon droit constitutionnel. Alors, je dis « Vivement 2020 »».

Attention, ce premier tweet n’est que la tête de liste d’une longue série. Il a enchainé avec : « Personne, encore moins aucune raison, ne m’oblige à porter la casaque du RDR. Et comme le dit le chanteur « give me a break! » Parce que nul n’est indispensable, j’invite mes contempteurs à m’ignorer dans leurs projets politiques. »

A le lire, la vie au RDR n’a pas été pour lui un long fleuve tranquille. Le bras droit de Soro Guillaume en a entendu des paroles de suspicion sur son compte, notamment des : « Alain Lobognon n’est pas avec nous. Il est Bété comme Laurent Gbagbo. Il pousse Soro Guillaume à vendre le combat des jeunes gens.», ou encore « Alain Lobognon a trahi le RDR. Il a choisi de pactiser avec Soro Guillaume, qui a vendu la lutte à Laurent Gbagbo. »

Alain Lobognon s’inspire de Djéni Kobina pour annoncer son départ
Même si comme il le dit, un « Aîné au RDR que je respecte m’a conseillé un jour de ne pas donner raison à ceux qui attendent ma démission pour clamer partout que « ce mec n’a jamais été militant RDR »», le cadre des Forces Nouvelles balance : « J’ai appris du Maître Djéni Kobina Georges, qu’il faut savoir partir quand rien ne vous maintient là où n’est plus votre quiétude. »

Mais avant ce propos qui a tout d’une annonce de son départ du RDR, Alain Lobognon a réglé quelques comptes avec les actuels patrons du parti qui avaient pourtant pris la poudre d’escampette au plus fort de la crise ivoirienne. « J’avais choisi de me rendre à Bouaké au lieu de m’exiler en France ou dans la sous-région comme bon nombre de cadres du RDR, fiers de se mettre à l’abri…»

Reste maintenant à savoir si le Député a envoyé une lettre de démission en bonne et due forme à la direction du RDR. Autrement, certains pourraient lui répondre qu’il n’avait pas adhéré à ce parti politique depuis les réseaux sociaux.

 

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment