10202017Headline:

Côte d’Ivoire-contrôles systématiques dans l’armée: Alassane demande aux Ex-rebelles de justifier leur identité

Depuis le début de l’année, des mutineries et des attaques sur les forces de l’ordre ivoiriennes ne cessent de se multiplier. Des incessants troubles dans l’armée de Côte d’Ivoire qui compliquent la tâche à l’État de Côte d’Ivoire.

D’après les médias locaux, des soldats faisant partie des 8400 ex-rebelles des forces nouvelles dont la tête emblématique est l’actuel président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro, auraient fourni de faux documents lors de leur enrôlement dans l’armée régulière.

Ce jeudi 10 août, le chef de l’Etat Alassane Ouattara aurait pris une ordonnance pour inviter tous les ex-rebelles enrôlés dans l’armée à justifier leur nationalité. Une occasion pour les autorités ivoirienne de faire le grand nettoyage dans la grande muette. L’information a été relayée par un média local qui cite une source anonyme au palais de la présidence d’Abidjan.

L’armée est devenue ces derniers temps, une priorité pour le président de la République. Ce dernier veut des actions fortes contre ceux qui sèment le trouble. Une raison de plus, qui l’a conduit à nommer récemment un de ses plus fidèles compagnons, Hamed Bakayoko à la tête du ministère de la défense. Alassane Ouattara, aurait intimé l’ordre à la hiérarchie militaire de radier tout soldat coupable de faute grave.

Même si cette mesure n’est pas véritablement nouvelle en soi, il n’en demeure pas moins qu’il est désormais demandé aux soldats de prouver leur nationalité, une chose dont lui-même avait été victime, il y a des années en arrière.

Des arrestations préventives pourraient donc avoir lieu par la hiérarchie militaire dans les jours qui suivent.

AfrikMag

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment