05262017Headline:

Côte d’Ivoire: La mutinerie gagne toutes les localités du pays/ Des tirs nourris entendus à Bondoukou, frayeur au niveau des populations

 

 La mutinerie des soldats déclenchée depuis vendredi dernier commence à gagner toutes les localités du pays et ce malgré l’appel du chef d’Etat-major général des armées (CEMAG), Touré Sékou, à déposer les armes.

Selon des informations parvenues ce lundi matin à KOACI. des tirs nourris sont entendus àBondoukou  au nord-est du pays.

A en croire nos sources, lesmutins seraient des soldats du bataillon de sécurisation de l’est (BSE).

« Depuis ce matin des soldats du bataillon de sécurisation de l’est (BSE) occupent les rues et les deux grands corridors de la ville de Bondoukou. Toute l’administration est fermée ici. Aucune banque n’est ouverte. Les écoles et commerces ont fermé vraiment c’est la grande frayeur ici au niveau des populations », a indiqué un habitant joint au téléphone.

Pour rappel, 8400 ex rebelles intégrés dans l’armée ont réclamé leurs primes de guerre en janvier dernier. Après négociation avec le gouvernement, il a été décidé de leur octroyé la somme de 12 millions de FCFA et ce selon les autorités, conformément aux accords de Ouagadougou, signés en 2007 entre Laurent Gbagbo et Guillaume Soro sous la supervision de l’ex président Blaise Compaoré. Une première tranche de 5 millions avait été versée dans le courant du mois de leur mutinerie.

Donatien Kautcha, Abidjan

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment