05242019Headline:

Côte d’Ivoire: L’actualité politique ivoirienne est toujours dominée par les préparatifs du congrès constitutif du RHDP et PDCI-RDA.

L’actualité politique ivoirienne est toujours dominée par les préparatifs du congrès constitutif du Rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la paix (RHDP), et les éclats de voix au sein du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA).

Avant le congrès constitutif du Rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la paix (RHDP) prévu pour le samedi 26 janvier 2019 au Stade Félix Houphouët Boigny, les préparatifs vont bon train. A cet effet, un séminaire s’est tenu, le mercredi 26 décembre 2018, au Palais des Sports de Treichville. Les échos dudit séminaire sont rapportés par la presse ivoirienne.

Dans sa livraison du jour, le confrère Le Patriote, par la voix du président du comité d’organisation dudit congrès, Adama Bictogo, donne les objectifs du séminaire. Il titre à cet effet. « Congrès constitutif du RHD, la feuille de route adoptée hier ». Le confrère nous fait savoir que pour Adama Bictogo, « le présent séminaire a pour objectif d’aboutir à une feuille de route des congressistes et des chefs des délégations qui sillonneront la Côte d’Ivoire, du 4 au 20 janvier prochain. »

Adama Bictogo : « Il n’y aura plus personne au PDCI-RDA »

L’occasion était belle pour Adama Bictogo de répondre au secrétaire exécutif en chef du PDCI-RDA, Maurice Kakou Guikahué qui disait dans une récente interview accordée à RFI que ceux qui viendront au congrès du RHDP du 26 janvier 2019 ne seront plus membres du PDCI. « Je voudrais tout simplement indiquer que le grand parti, qu’est le RHDP, se réunit aujourd’hui pour donner les grandes lignes de ce que sera le congrès du 26 janvier prochain. Sur ce point, je voudrais féliciter mon cher frère Guikahué qui dit que tous ceux qui viendront au congrès du RHDP du 26 janvier ne seront plus PDCI. Dans ce cas, il n’y aura plus personne au PDCI-RDA, car ils vont tous venir au congrès du 26 janvier. C’est le congrès de la Côte d’Ivoire. Je veux lui dire merci pour la promotion du RHDP qu’il est en train de faire dans la presse. », rapporte Le Patriote.

Avec la tête au PDCI-RDA et les pieds au RHDP

Pendant que certains confrères s’intéressent à la sortie du président du comité d’organisation du congrès constitutif du RHDP, d’autres reviennent sur la mise sur pied du « PDCI Renaissance » par certains ministres du parti de Félix Houphouët Boigny, non favorables à la rupture avec le RHDP. « Duncan et plusieurs ministres lâchent Adjoumani », titre Soir Info. Le confrère nous apprend que ces ministres « ont choisi une posture perpendiculaire à celle d’Adjoumani Kouassi Kobenan. Alors que le président de ‘’Sur les traces d’Houphouët Boigny’’, porte-parole déchu du PDCI, a décidé de quitter ce PDCI, à partir du 26 janvier 2019, pour intégrer le RHDP, Daniel Kablan Duncan et les cinq ministres, eux, ont choisi de rester au PDCI à l’intérieur duquel ils comptent mener le combat du « non contre la rupture ». Le confrère poursuit et nous apprend que « Les Ivoiriens s’interrogent sur le bien-fondé de la création de leur mouvement, et n’arrivent pas à cerner les contours et l’objet que cela incarne véritablement. Avec la tête au PDCI-RDA et les pieds au RHDP, leur discours aura-t-il des chances d’être audible ? », interroge le confrère

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment