12172018Headline:

Côte d’Ivoire: Rebecca Fêtè, une dame parmi quatre hommes à Yamoussoukro.

Candidate indépendante aux élections municipales prévues, le 13 octobre à Yamoussoukro (centre ivoirien) Rebecca Fêtè Houphouët, l’une des filles de feu Félix Houphouët-Boigny (premier président de la Côte d’Ivoire), a souhaité que la campagne électorale devant débutée le 28 septembre soit “apaisée”, lors d’une conférence de presse, dimanche à son domicile.

“Je veux une campagne (électorale) apaisée” a souhaité Mme Houphouët, invitant les autres candidats à être “courtois”.

Depuis la confirmation de sa candidature aux élections locales dans la capitale politique ivoirienne, Rebecca Houphouët estime être “dénigrée” par “certaines personnes” (autorités locales), rependant des “rumeurs” (informations infondées) dans la ville, parmi lesquelles, elle ne serait pas la fille du président Houphouët-Boigny.

“je ne dénigrerai personne” avant, pendant et après la campagne, a-t-elle souligné, précisant qu’elle est une candidate de “paix”.

Elle a tenu a rappelé qu’elle est venue “récupérer les affaires, là le père (Félix Houphouët-Boigny les avaient laissées”.

“Je pense que la population de Yamoussoukro a souffert des palabres” des actuelles autorités locales, ajoute Rébecca Houphouët, estimant qu’elle est la “candidate de la paix”.

A Yamoussoukro, cinq candidats sont en lice pour les élections municipales dont le maire sortant, Jean Kouadio Gnrangbé.

Mercredi, le porte-parole du gouvernement ivoirien, Sidi Touré avait annoncé que la campagne pour les élections locales prévues le 13 octobre aura lieu du 28 septembre au 11 octobre, à l’issue d’un conseil des ministres.

 

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment