10182018Headline:

Côte d’Ivoire: Serge Koffi lâche Stéphane Kipré pour Guillaume Soro

Présent aux côtés de Guillaume Soro, lors de la rencontre avec la diaspora ivoirienne au Canada, Serge Koffi exhorte le PAN à se porter candidat à la présidentielle de 2020.

L’éventualité d’une candidature de Guillaume Soro à la présidentielle de 2020 ne cesse de se préciser de jour en jour. Même si l’intéressé s’abstient, jusque-là, de se prononcer ouvertement sur la question, il n’en demeure pas moins que la prise de position de ses proches en dit long sur ses ambitions présidentielles à très court terme.

A la suite d’Alain Lobognon,Soro Kanigui Mamadou (RACI), Tiburce Koffi et bien d’autres pro-Soro, c’est Serge Koffi, ancien secrétaire général de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI) exilé au Canada, qui est monté au créneau pour appeler son aîné Guillaume Kigbafori Soro dit Bogota à présenter sa candidature à la présidentielle de 2020.

Au Canada pour une mission parlementaire, le président de l’Assemblée nationale ivoirienne avait tenu à rencontrer ses compatriotes avant de rentrer au pays. Au cours de cette communion entre Ivoiriens dans ce vaste pays nord-américain, Serge Koffi dit STT (Sroukou Trèmin Trèmin) a lancé un appel solennel au chef du Parlement.

« Vous connaissant avec votre opiniâtreté, votre combat pour la démocratie, pour la lutte, le combat que vous avez mené devant nous à l’université qui a fait la fierté de tous les élèves et étudiants de Côte d’Ivoire, nous savons combien de fois vous êtes mal à l’aise. C’est en cela que nous sommes devant vous justement pour vous dire que nous savons comment vous souffrez », a-t-il indiqué, avant d’ajouter :

« C’est parce que les problèmes ont été déplacés que les gens vous attendent pour que vous mettiez les choses en ordre. Président, mettez les choses à l’endroit où il faut. On dit que vous lorgnez le pouvoir ; président ; le pouvoir n’est ni à gauche ni à droite ; ne le lorgnez pas ; regardez le pouvoir ; il est devant vous ».

Mais Guillaume Soro s’est voulu on ne peut plus évasif dans sa réponse : « La nuit porte conseil, on va réfléchir. »

Notons que ces derniers mois, l’on observe un rassemblement d’anciens fescistes autour de Soro pour, disent-ils, créer un chaîne de solidarité agissante entre anciens membres du plus puissant syndicat délèves et étudiants de Côte d’Ivoire. Cependant, l’appel de l’ancien porte-parole de l’Union des nouvelles générations (UNG) de Stéphane Kipré, est loin d’être fortuit.

 

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment