09242017Headline:

Des cadres du Pdci à Bédié : « Ce sont des déclarations émotionnelles

Grapa Pdci

Le 17 septembre, lors du meeting de clôture de la visite du chef de l’État dans la région de l’Ifou, le président du Pdci-Rda a appelé à soutenir la candidature unique du chef de l’etat à la prochaine élection présidentielle.

Il affirma par ailleurs qu’il donnera des orientations fermes pour soutenir son choix. Le Grapa-Pdci (Groupe de réflexion et d’appui aux programmes d’actions du Pdci) note ce qui suit : cette déclaration n’intervient qu’après une rencontre entre les deux leaders lors de ladite tournée et non après une réunion du Bureau politique ou de toute autre structure officielle du parti. Pour soutenir son choix, notre président affirme qu’il donnera dans les jours prochains des instructions « fermes » afin d’accélérer ce courant porté depuis des mois par ses proches.

La sortie de notre président soulève beaucoup de questions. Pourquoi choisir une visite d’État pour faire une telle annonce ? Pourquoi cette annonce intervient-elle avant la tenue de la convention censée régler la question de la candidature du Pdci ? En procédant de la sorte, le président ne se place-t-il pas au-dessus du Congrès qui l’a pourtant élu ? Quelle est la crédibilité du projet du Pdci-Rdr décidé à Daoukro sans l’aval de la base militante ? En tout état de cause, le Grapa-Pdci considère que cette sortie de notre président ne doit être rangée que dans la catégorie des déclarations émotionnelles dans le cadre des retrouvailles entre deux grands amis.

Cette déclaration n’engage pas les militants qui n’ont pas été consultés ni informés. Les résolutions du Congrès étant toujours en vigueur, aucun militant, quel que soit son rang, ses intérêts ou son importance, ne peut et ne doit piétiner ses résolutions. Le Grapa-Pdci appelle les militants de notre parti à la mobilisation et à la vigilance afin de faire respecter à la lettre, les résolutions de nos congrès ainsi que pour le respect de nos textes. C’est à ce prix que nous pouvons sauver notre parti de sa disparition programmée depuis Daoukro et dont notre cher président n’a donné qu’un aperçu.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment