09212019Headline:

Face aux populations de Touba Amadou Soumahoro prévient: « N’écoutons aucun message que celui d’Alassane Ouattara »

Rassurer les populations quant à la prise en compte des préoccupations de toutes les régions du pays, la leur comprise, est l’exercice auquel s’adonne le président de l’Assemblée Nationale, Amadou Soumahoro. Après l’étape de Mankono, il est arrivé le 19 août 2019 à Touba, chef-lieu de la région du Béré, pour dire aux populations, que la seule personne qu’il faut écouter est le Président de la République.

Reçue par une population qui a bravé la pluie, l’illustre personnalité a rencontré les cadres de la localité, avec à leur tête, le contre-amiral Lamine Fadiga, pour une concertation avant de rencontrer les populations le jour d’après. Le lendemain 20 août, le chef de l’Assemblée Nationale s’est rendu à la grande mosquée de la ville, pour rencontrer les guides religieux. Ceux-ci, ont prié pour le Président de la République, Alassane Ouattara, afin qu’il ait les aptitudes spirituelles et intellectuelles accompagnées de sagesse, pour bien diriger la Côte d’Ivoire. L’imam principal Alidou Fadiga assisté de ses pairs du Béré, a prononcé des bénédictions à l’endroit du Chef de l’Etat et prié par ailleurs pour la paix en Côte d’Ivoire. Ce chapitre des hommes religieux est suivi de dons de 2 850 000 francs Cfa, faits par Amadou Soumahoro. Qui ont été repartis comme suit : 2 000 000 francs Cfa aux imams du Béré, 800 000 francs Cfa aux grandes familles de Touba et 50 000 francs Cfa à la mosquée qui accueille la cérémonie.

Le meeting de fin de la tournée dans le Béré

Il est 12 h 18 mn, quand la délégation du président de l’Assemblée Nationale arrive à la place Cibouè à Touba, où se déroule le meeting de fin de l’étape du Béré. Une nombreuse foule venue de toutes les localités lui rend toutes les civilités dignes de son rang. 14 tentes ont été prises d’assaut par les populations. Les personnes qui n’ont as pu avoir cette chance, sont restées débout, pour être témoins oculaires de cet événement historique pour la région. En clair, les populations sont venues écouter le message qu’elles espèrent salvateur pour renforcer les infrastructures existantes et améliorer leur cadre de vie.

Pour son discours d’accueil, le maire de Touba, Adama Doumbia, a fait savoir à l’illustre hôte, « La ville de Touba est très fière et honorée de recevoir un roc. Le Bafing vous félicite pour votre brillante élection à l’Assemblée Nationale et ensuite à l’Assemblée Parlementaire Francophone. Tout le Bafing vous prie de dire à Alassane Ouattara, qui lui affirme et lui confirme son adhésion à sa politique de développement ». L’intervention de la plus célèbre des femmes du Béré, Adja Sacko Fadiga, vice-présidente de l’Assemblée Nationale et présidente du comité d’organisation de la cérémonie, a marqué le moment, par sa teneur valorisante. « Amadou Soumahoro, le Tchomba incarne la loyauté, le courage, l’endurance…C’est pour cela que le Président Alassane lui a fait confiance, en soutenant sa candidature pour le compte du Rhdp à la présidence de l’Assemblée Nationale. Et également sa candidature à l’Assemblée Parlementaire Francophone, un espace qui regroupe plus de 88 pays ayant la langue française en commun », a-t-elle révélé. Les doléances des populations ont été adressées à Amadou Soumahoro, pour les signifier au gouvernement. C’est par la voix du député de Touba commune, Dr Sacko Mamadou que sa lecture a été faite.

Ce sont le bitumage de l’axe Séguéla-Touba, pour établir le cordon ombilical du Woroba. Ensuite le bitumage de la route Touba-Ouaninou et celui de Sawéla à la frontière de la Guinée. Elles réclament par ailleurs le démarrage effectif du projet soja, le renforcement du programme d’eau potable et d’électrification de la région. Suite aux doléances, le député a fait savoir « Nous vous chargeons de dire au Président de la République que les populations du Bafing sont résolument engagés dans son combat. Pour le Bafing, 2020 c’est maintenant. C’est pour cela, nous sommes prêts à répondre aux directives du Rhdp et du Président de la République afin de donner un score de 100% au Rhdp », a-t-il dit. Amadou Souahoro était très attendu par ses parents. Après avoir rendu un vibrant hommage à l’ex-ministre et contre-amiral, Mohamed Lamine Fadiga et remercié tous les cadres, il s’est adressé aux populations. « Je suis venu à Touba, pour informer mes parents, grâce auxquels le Président de la République a pris une importante décision. C’est le Chef de l’Etat qui a boosté ma candidature pour les présidences de l’Assemblée Nationale et de l’Assemblée Parlementaire Francophone. Je suis venu vous donner cette information et vous dire de soutenir le Chef de l’Etat. C’est grâce à lui que le pays est en paix. C’est grâce à lui que le pays continue son développement. C’est lui qui inspire le développement et la paix ».

S’agissant des doléances, Amadou Soumahoro a relaté que « concernant l’axe Touba-Séguéla, je porterai ce message au Président. Concernant le développement de la région, je l’ai toujours dit, le Président a fait sa part. Il revient à nous qui avons des postes de responsabilités, de faire les nôtres ». Face à de nombreuses déclarations de certaines gens, quant à, la non-reconnaissance des effets de l’équipe gouvernementale, Tchomba a conseillé, « N’écoutons aucun autre message que celui d’Alassane Ouattara. Son message est celui de la paix, du développement et de la réconciliation. Je reviendrai faire une tournée à Touba, qui m’emmènera dans toutes les sous-préfectures, toutes les contrées, même les hameaux », a-t-il rassuré pour marquer son attachement au Béré.

Le Président de l’Assemblée Nationale a été habillé en boubou traditionnel avec le titre de Soumahoro Konsaba, pour traduire qu’il devient un chef des Diomandé. Les populations, pour marquer la visite du président de l’Assemblée Nationale ont par les sénateurs, les députés et d’autres personnalités de la région, offert 10 bœufs à Amadou Soumahoro. Quant à sa femme, ses sœurs lui ont fait don d’un pagne et d’un bélier. En réponse à ce coup de cœur des populations, Amadou Soumahoro leur a offert dix millions en nature et 3 millions en espèces. Une motion de soutien a été lue pour marquer l’adhésion de la région aux idéaux du Président Alassane Ouattara.

Lire sur abidjan.net

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment