08172017Headline:

Présidence de l’Assemblée nationale en Côte-d’Ivoire, Méambly Evariste: « Pourquoi je veux remplacer Soro » mes raisons

« Pourquoi je veux remplacer Soro »
• « Voici les raisons de ma candidature »

« J’ai décidé, après l’appel de mes parents du grand Ouest, d’être candidat à la présidence de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire. J’ai décidé d’être candidat au nom de la géopolitique. Quand vous regardez la liste des 12 grandes Institutions de la République, vous vous rendez compte aisément qu’aucun cadre du Grand Ouest n’est à la tête d’aucune de ces Institutions ». Le député de Facobly et président du Conseil régional du Guemon, Méambly Tié Evariste Edouard, a donné les raisons de sa candidature à la présidence de l’Assemblée nationale à la presse, vendredi 6 janvier 2017, à Marcory. Cette annonce intervient après qu’il a indiqué, cette semaine, avoir constitué le groupe parlementaire « Agir pour le peuple », regroupant 9 députés pour l’instant, au sein de la prochaine législature. L’élection du nouveau président du Parlement ivoirien est prévue pour ce lundi 9 janvier 2017 au Plateau. « Je suis donc candidat à la présidence de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire pour que le grand Ouest, cette grande région qui a tant donné à notre pays et qui a tant souffert, préside, elle aussi, une Institution de la République. Je suis candidat à la présidence de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire parce que je pense, modestement, avoir les capacités de diriger cette grande Institution », a fait savoir l’opérateur économique Méambly Evariste, dressant la liste de toutes les Institutions de Côte d’Ivoire.
Méambly Evariste a aussi révélé ce qu’il compte faire pour l’Assemblée nationale en général et pour les députés en particulier s’il est élu. « Si je suis élu, je me battrai pour que le député ne sorte pas du Parlement ivoirien, pauvre. Le constat que j’ai fait, et cela est bien triste, est que, généralement, le député ivoirien entre riche à l’Assemblée nationale avec le sourire d’être nouvellement élu, mais en ressort pauvre et triste. Ce n’est pas bon pour l’image de la Côte d’Ivoire. Et, il faut que cela change ! Si je suis élu, je négocierai, pendant ma mandature, avec les partenaires au développement, les chancelleries et l’État de Côte d’Ivoire afin d’avoir des soutiens financiers pour améliorer les conditions de vie des députés notamment par des acquisitions de véhicules, des opérations immobilières à moindre coût, à travers des abattements fiscaux, pour qu’on puisse avoir des résidences dignes de notre notoriété », a-t-il promis. Il a ajouté qu’il donnera d’autres détails de son « ambitieux programme » pour les députés lors de son adresse, ce lundi 9 janvier, avant le vote du nouveau président de l’Assemblée nationale.

Source : Service Communication de Méambly

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment