10052022Headline:

Rwanda: un gérant de mine chinois a été condamné à 20 ans de prison pour actes de torture

Sun Shujun a été reconnu coupable d’avoir maltraité deux employés rwandais. Il les soupçonnait d’avoir volé des minerais dans la mine où ils travaillaient.

Avec notre correspondant à Kigali, Laure Broulard

Tout commence en août 2021, avec une vidéo qui devient virale sur les réseaux sociaux. On y voit un homme chinois fouetter un Rwandais prostré à terre, les mains attachées à un poteau de bois. La scène se déroule aux abords d’une mine de cassitérite du district de Rutsiro, dans l’ouest du Rwanda, près du lac Kivu.

Peu après, les autorités arrêtent l’agresseur, un certain Sun Shujun, gérant de mine pour l’entreprise chinoise Ali Group Holding. L’enquête révélera qu’il entendait ainsi punir ses employés qu’il accusait d’avoir volé des minerais. En tout, ce sont quatre victimes qui ont été entendues par la justice dans cette affaire.

Mardi, un tribunal de Karongi a estimé que Sun Shujun leur a infligé des châtiments corporels dans une intention malveillante, un crime pour lequel il est condamné à vingt ans de prison. L’ambassade de Chine à Kigali a réagi. Dans un communiqué, elle demande aux entreprises et aux citoyens chinois de respecter les lois du Rwanda et aux autorités rwandaises de protéger les droits de ses ressortissants

Comments

comments

What Next?

Recent Articles