10212017Headline:

Esclavage sexuel :La prétendue victime du prince Andrew sort de son silence

“Il me léchait les orteils, il me disait qu’il adorait mes pieds”. La victime, prétendue, du prince Andrew, raconte dans un journal intime les jeux sexuels préférés du fils de la Reine d’Angleterre. Le site Radar Online a réussi à se procurer des copies du manuscrit et en publie le contenu. Virginia Roberts qui affirme avoir rencontré la Reine Elizabeth II raconte qu’elle a été forcée à avoir des rapports sexuels oraux et vaginaux avec Jeff Epstein, un milliardaire, et son meilleur ami le prince Andrew. “Il m’a convaincu que j’avais besoin de lui. Il m’aimait bien parce que je faisais ce qu’il me disait et que je pouvais être qui il voulait”.

Elle confie qu’un jour après avoir eu des rapports avec le Duc d’York, elle a pris une longue douche se frottant “des bas en haut, pour effacer toutes les traces et faire comme si tout ceci n’était qu’un cauchemar”. Un jour, le prince Andrew lui aurait donné 200 dollars pour sa compagnie. Et d’ajouter : “Lorsqu’il avait eu ce qu’il voulait, il n’était plus le même homme. Il n’était plus aussi attentionné qu’il avait pu l’être auparavant”.

Lorsque ce scandale d’esclavage sexuel a éclaté début janvier le Palais de Buckingham a, immédiatement, réagi. Un porte-parole a tenu à dire que les allégations de Victoria étaient “fausses et sans fondement”.

closer.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment