06222018Headline:

Abidjan: A peine ouvert, KFC regrette déjà d’être venu

Le restaurant KFC samedi à Abidjan (ph KOACI)
© koaci.com – Lundi 28 Mai 2018 – En février dernier nous étions les premiers à vous annoncer l’ouverture d’un restaurant KFC à Abidjan, cinq jours après son ouverture, KOACI vous annonce que l’enseigne regrette déjà d’être venue pour des raisons de logistique et de taxes d’importation.
En effet, des mêmes sources internes qui nous avait donné l’exclusivité, nous apprenons que l’entreprise fait face à de gros soucis en interne.
Au delà du long temps d’attente pour être servi une fois commande passée et la pagaille observée comme constaté sur place, deux principaux points rapportés pèsent sur le moral du restaurant implanté à Marcory sur le site d’une station essence Shell située en contrebas d’un accès au troisième pont, soit de quoi en décourager plus d’un pour tenter de s’y rendre au regard des embouteillages.
Il s’agit du coût d’import important initialement non pris en compte (poulet importé par avion d’Afrique du sud et taxe d’import de 1000 Fcfa par kilo, ndlr) et un approvisionnement local rendu difficile au regard du niveau de qualité exigé par l’enseigne américaine de restauration  rapide auquel aucune entreprise locale ne répond.
Conséquence première: des prix exorbitants (compter 20 000 Fcfa soit 30 euros par personne en moyenne pour manger normalement, ndlr) pour de bien maigres repas et de fait, peu de clients.
Même si les implantations peuvent s’avérer difficiles au pays, reste à savoir si KFC implanté en Côte d’Ivoire par Vivo Energy, tiendra le coup quitte à revoir ses normes d’exigences.
KOACI.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment