12112019Headline:

Déguerpissement Yamoussokro: le Ministre Souleymane Diarrassouba rassure les commerçants

Au nom du Gouvernement, le Ministre du Commerce et de l’Industrie a échangé avec les commerçants déguerpis du marché Mô Faitai et des propriétaires de magasins cassés à l’ancienne gare d’Attiégouakro, le samedi 9 novembre 2019, à Yamoussoukro, sur le nouveau site prévu pour leur relocalisation. A l’occasion, il les a rassurés de la volonté du Gouvernement de faciliter leur réinstallation, dans les meilleurs délais.

Avec la promesse que toutes leurs doléances seront fidèlement transmises au Premier ministre, pour ce qui concerne la modernisation de leur secteur d’activité, il a indiqué que ce n’est pas de gaieté de cœur que les commerces ont été détruits. Rappelant aux commerçants leur rôle essentiel dans le développement économique et social de la Côte d’Ivoire et principalement de Yamoussoukro, l’émissaire du Gouvernement a regretté cette rencontre qui intervient dans des circonstances de désolation et de tristesse.

« Le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly me charge de vous exprimer sa solidarité et vous remercie pour votre implication dans le développement économique et social de la Côte d’Ivoire », a transmis le Ministre Souleymane Diarrassouba. Poursuivant, il a souligné que les démolitions effectuées sont malheureusement les conséquences des travaux d’assainissement qui sont nécessaires, en vue de la réhabilitation de la voirie. « Vous l’avez tant souhaité et le Président Alassane Ouattara a répondu à votre doléance en procédant, lui-même, au lancement des travaux de voirie de la ville de Yamoussoukro, le 18 septembre dernier », a-t-il fait remarquer.

A cet effet, il a expliqué que les travaux de voirie et de bitumage d’un coût de 35 milliards Fcfa nécessite la libération des bassins d’orage, de toutes les emprises et des caniveaux sur lesquels plusieurs commerces et bâtiments étaient bâtis. Mieux, il a insisté pour dire que les actions menées n’étaient pas dirigées contre les commerçants. Bien au contraire, elles contribueront dans 18 mois, au terme des travaux, à redonner fière allure à la ville de Yamoussoukro.
Insistant toujours sur la haute vision du Chef de l’Etat pour le bonheur de ses concitoyens, le Ministre du Commerce et de l’Industrie a indiqué que toutes ses actions concourent plutôt à leur épanouissement. En témoigne le Programme social du Gouvernement qu’il vient de faire passer de 727 milliards Fcfa à 1003 milliards Fcfa, pour la construction d’écoles, du lancement de la Couverture Maladie Universelle (CMU), de centres de santé décentralisés, comme c’est le cas à Yamoussoukro, avec la réhabilitation totale du Centre hospitalier régional et la création d’emplois pour les jeunes et les femmes.

Bien avant la rencontre avec les commerçants, le Ministre Souleymane Diarrassouba est allé sur les différents sites libérés pour constater l’effectivité des travaux entrepris et a félicité le Ministre de l’Equipement et de l’Entretien routier pour toutes les diligences et les autorités locales et administratives de la ville, pour les actions de sensibilisation et surtout leur mobilisation constante auprès des commerçants déguerpis. Pour finir, le Ministre a, au nom du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, fait don d’une enveloppe de 10 millions Fcfa à l’ensemble des commerçants sinistrés de Mô Faitai.

Lire sur abidjan.net

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment