09202018Headline:

L’année fiscale 2018 qui s’est achevée en Côte d’Ivoire a été bénéfique en terme de financement obtenu auprès des partenaires au développement notamment la Banque mondiale.

C’est ce qui ressort du bilan de l’année fiscale établie par le directeur pays de la Banque, Pierre Laporte, le jeudi 26 juillet 2018. A en croire M. Laporte, ce sont en effet 1,218 milliards de dollars US qui ont été mobilisés en faveur de la Côte d’Ivoire durant l’année fiscale écoulée (2018), soit quelques 680 milliards de F Cfa. Des montants qui ont servi aux financements d’une dizaine de projets.

« Pour cette année fiscale qui vient de finir, je suis très satisfait de nos interventions en Côte d’Ivoire. On a approuvé un prêt pour un montant total de 1,218 milliards de dollars américains pour 11 projets », s’est réjoui Pierre Laporte. Puis de souligner concernant le montant alloué aux différents projets que celui ayant bénéficié du plus gros investissement est celui relatif au projet du « Grand Abidjan » pour lequel environ 177 milliards de F Cfa ont été décaissés.

Il a relevé d’importants projets qui ont bénéficié de l’appui de l’institution à savoir le projet de transformation de la noix de cajou (112 788 782 000 de F Cfa) et celui d’un montant de 117 300 333 280 de F Cfa disponible sous forme de garantie qui a servi à apurer les arriérés du secteur énergétique.

 

afrikmag.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment