09242018Headline:

Accident grave: Des véhicules rentrent en collision, font 7 morts et 12 blessés graves

La région de « La Mé » a connu une situation tragique. Un effroyable accident de la circulation s’est produit, le samedi 2 juin 2018, sur l’axe Abidjan-Adzopé, dans la commune de Yakassé-Mé. On ne parlera pas d’hécatombe, certes, mais c’est tout comme, avec les sept (7) morts, qui endeuillent ainsi leurs familles.

En effet, ce jour-là, expliquent nos sources, tôt ce samedi matin, un minicar communément appelé « Massa », immatriculé 1467 HX 01, part de Prikro pour Abidjan. A son bord, près d’une vingtaine de passagers.

Mais, alors que le voyage se déroule jusque-là assez bien, le sympathique parcours va hélas virer au cauchemar, à quelques encablures du petit village de Affoukoi. C’est qu’à ce niveau, le conducteur du minicar, visiblement trop pressé, estime que le véhicule qui précède le sien, va à pas de tortue. Il ne s’en accommode pas du tout. Alors, il s’engage dans un dépassement.

Les passagers voient tout de suite que celui qui tient leur vie en main est dans une posture dangereuse. Alors, par des cris, ils expriment leur désapprobation. Quand ce chauffeur se rend compte qu’il n’y a quasiment pas d’adhérent à son entreprise, il « pose le pied » sur son intention.

Mais à la vérité, ce n’est que partie remise, alors que les passagers croient sa volonté dissipée. Comme poussé par le démon, le chauffeur tient à sa dangereuse manœuvre, comme pour solder tout compte, avec le diable. Il appuie ainsi sur le champignon et lance son véhicule à vive allure, malgré une fois de plus les rappels à l’ordre bruyants des passagers.

Malheureusement, la suite est fatale. Le « Massa » se retrouve subitement nez à nez avec un autre véhicule. Celui-là, de marque Kia, immatriculé 972 CH 01. Le choc est inévitable. Les deux véhicules se rentrent en plein dedans, avant d’être pris, dans une valse de tonneaux. Quand ils s’immobilisent enfin, le constat est amer, dramatique. Dans ce sang, on dénombre sept (7) morts et douze ( 12) graves blessés.

Les sapeurs-pompiers et des éléments de la gendarmerie, alertés, se déportent sur les lieux. Un constat est fait et les blessés sont évacués pour certains, au Chu de Yopougon et pour d’autres, à l’Hôpital militaire d’Abidjan ( Hma). Les pompes funèbres viennent plus tard, et enlèvent les corps sans vie pour la morgue. Parmi ces morts, cinq ( 5), avance-t-on, viendraient de Prikro.

La gendarmerie a ouvert une enquête pour comprendre toutes les circonstances de ce tragique accident de la route.

 

 

linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment