05292017Headline:

Cocody-Angré-Voici comment cet homme m’a eu – Je veux tout arrêter, mais…

 

-Il m’a eue avec un slip envoûté-je ne veux plus de cette vie- Je veux tout arrêter, mais…

Je ne pourrai vraiment pas vous expliquer ce qui est arrivé avant de m’engager dans cette relation. Quand je me

suis rendue compte, j’y étais déjà à fond. Maintenant, je ne veux plus de cette vie, mais je n’y arrive pas.

J’ai 33 ans. Au début de cette relation, j’ai tout d’abord refusé les avances de l’homme avant de me laisser convaincre. Il a insisté et à force d’insister j’ai fini par craquer. J’ai donc commencé cette liaison extra-conjugale et pourtant j’ai un mari que j’aime énormément avec deux enfants : une fille et un garçon adorables. Lui, il n’est pas marié.

Il m’ a eue avec des cadeaux

Je vis dans une cité à Cocody-Angré 8ème Tranche, non loin du marché. Je donne ces précisions pour que vous sachiez combien de fois j’ai honte de ma personne pour ce que j’ai pu faire à ma famille.

Un dimanche de février 2015, étant assise dans mon magasin de pagnes, un homme grand de taille, beau et filiforme est arrivé. Je ne l’avais pas encore vu avant dans le quartier. Il a demandé à payer des cigarettes que je vendais en plus des pagnes. Je l’ai servi. Il sort un billet de 5000 Fcfa pour un paquet de cigarettes qui coûte 1000 Fca. Il m’a dit de garder la monnaie. Mais, il n’est pas parti sans m’apprécier. J’ai pris ces compliments sans trop de considération aussi. C’est que j’ai l’habitude d’entendre ce genre de choses tous les jours des hommes qui viennent me draguer dans mon magasin situé au bord de la route.

Au départ, quand il m’envoyait les cadeaux, j’ai pas voulu vraiment considérer ses actions. Je refusais, mais il insistait pour que je les prenne. C’étaient des fleurs, des bijoux, de petits body de qualité…Il venait souvent prendre des pagnes avec moi en gros qu’il partait avec. Contre toute attente, un jour il arrive avec de jolis dessous que je n’avais jamais vus de mes yeux. J’ai pas hésité et je les ai acceptés. Je les portais souvent et mon mari les appréciais. Mais je ne lui ai jamais dit que c’était un homme qui m’avait offert cela. Arrivé un moment, je ne comprennais pas ce qui se passait. J‘avais l’impression que mon mari ne me disait plus rien. Je réfusais même de faire l’amour avec lui. Ce que je n’ai jamais fait en 10 ans de vie commune. J’ai eu l’impression que cet homme m’avait envoûtée. Mon foyer est devenu un lieu de disputes quotidiennes. Je vais tout le temps au magasin pour voir l’homme. J’acceptais facillement ses cadeaux là où j’ai longtemps refusé pour nombreux autres dragueurs.

On a commencé à sortir ensemble

Je ne peux pas passer une journée sans le voir. Il m’a invitée un jour de mars 2015 et nous sommes allés dans un restaurant de classe loin d’Angré. Nous étions précisement à Marcory. Et après, je n’ai pu m’empêcher d’accepter de sortir avec lui. C’était devenu la routine. Chaque soir, on se retrouvait même à Angré dans un hôtel bien chic. Souvent tard dans la nuit. Et avant de partir, je droguais mon mari et quand je revenais aux environs de 2heures du matin, il était toujours endormi ronflant comme un porc. Ce qui m’intriguait, c’est qu’il ne soupconnait rien depuis. Mon amant ne m’a jamais demandé aussi de divorcer d’avec lui. Il me disait qu’il n’avait pas besoin de ça. L’essentiel, il est avec moi c’est tout pour lui.

Je suis envoûtée avec un slip

Un samedi d’avril 2015, j’avais dit à mon mari que je devais retrouver des copines pour l’anniversaire de notre association du village. C’était un plan pour retrouver mon amant qui m’attendait dans un hôtel. Et cette nuit-là a été bien arrosée. Je me sentais toute aimée. Je lui ai dit que je vais divorcer pour l’épouser. Il a refusé. « Quel est le problème ?» , lui avais-je demandé. Et il me fera cette révélation qui va me bouleverser. « Je t’ai envoûtée avec un slip. Je voulais t’avoir dans mon lit et c’est tout. Je ne peux pas t’épouser. J’ai le fais avec plusieurs femmes. Tu peux partir. Mais c’est toi-même qui te levera du lit de ton mari pour me retrouver. Tu n’y peux rien ». Lorsque, je me suis levée le matin, j’ai pris mes affaires pour quitter l’hôtel, parce qu’il ne m’amenait jamais chez lui à domicile. Je venais avec beaucoup d’angoisse et en pleurs. Je me disais comment j’ai pu me laisser avoir aussi facilement. Mon foyer. Mon mari. Mes enfants. J’avais commis un péché impardonnable.

J’ai fait deux jours sans aller au magasin pour éviter de le voir. Quand il appellait je ne décrochais pas. J’ai passé deux jours sans repondre à ses appels et chercher à le voir. Mon mari avait commencé à me demander ce qui n’allait pas. Mais je refusais de lui dire la vérité. Je ne veux pas le mêler à ça, car jusqu’ici il me supporte avec tous mes défauts. Au troisième jour, tard dans la nuit au moment mon mari était profondément endormi, je me suis levée comme si quelqu’un m’avait appelée et j’ai retrouvé mon amant au lieu habituel. Quand il m’a vue, il a dit : « Je t’ai dit tu n’y peux rien». Et là, j’ai compris que je me suis mise dans un sérieux problème. Et cela fait 6 mois que je suis enchaînée.

Mon mari commence à m’acculer de questions. Il est convaincu que je vois un autre homme. Il veut saisir ma famille et poser le problème. Tel que je le connais, s’il sait tout, c’est le divorce direct ! Et 10 ans de mariage heureux perdus. Que faire pour sauver mon mariage ?

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment