07242017Headline:

Côte d’Ivoire: Scandale, un prisonnier retrouvé à la morgue, des policiers indexés /les Faits

mort prisonier

Alors qu’il avait été arrêté la veille par des policiers pour avoir uriné sur le mur de la mairie, c’est le corps sans vie de Yao Lambert que ses amis et parents retrouveront le lendemain à la morgue d’Abengourou.

Que s’est-il passé pour que ce vigile de la SODECI d’Abengourou trépasse soudainement ?

Selon des témoignages recueillis par Koaci.com, le prévenu a eu une bagarre au sein du commissariat avec des éléments de la police.
Informé de cette arrestation dans la soirée du Vendredi 12 Aout 2016, son ami s’est alors rendu au premier arrondissement pour s’enquérir des nouvelles de Yao Lambert.

Seulement après les explications les policiers remettent la libération de Yao Lambert, au lendemain Samedi 13 Aout. En effet, le détenu en état d’ébriété leur aurait proféré des menaces. Par ailleurs, suite à cette décision de réincarcération, Yao Lambert refuse d’obtempérer. Il est enfermé manu militari.

La nuit du Vendredi au Samedi demeure un mystère

Revenu dès le lever du soleil pour soutenir son camarade et plaider afin qu’il soit définitivement libéré, cet ami et collègue de Yao K. Lambert ne retrouvera pas son frangin au commissariat du premier arrondissement.

Au bout de plusieurs démarches, apprenant que son ami a piqué une crise, le collègue à la recherche de son compagnon sera redirigé vers le centre hospitalier de la place.

Pris de panique, il se hâte vers l’hôpital mais c’est le corps sans vie de son très cher ami, Yao K. Lambert qui se trouve étendu à la morgue.

Saxum, Abidjan

koaci

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment