10052022Headline:

RDC – Rwanda : la discrète riposte diplomatique de Kigali.

La tension ne faiblit pas entre Kinshasa et Kigali. Alors que les rebelles du M23 se sont emparés lundi 13 juin de la localité de Bunagana, un important carrefour pour le commerce transfrontalier entre la RDC et l’Ouganda, Kinshasa continue d’accuser le Rwanda d’être derrière « l’invasion » de son territoire.

Sur le terrain diplomatique, les tractations pour parvenir à une solution pacifique semblent marquer le pas. Plusieurs tentatives de dialogue ont pourtant eu lieu au cours des deux dernières semaines. L’envoyé spécial du secrétaire général des Nations unies pour la région des Grands lacs, Huang Xia, s’est rendu à Goma et à Kigali. Le chef de l’État angolais, João Lourenço, médiateur désigné par l’Union africaine (UA), espère de son côté parvenir à organiser une rencontre entre Paul Kagame et Félix Tshisekedi. Mais « les choses sont au point mort », assure un membre du premier cercle du président congolais.

De passage à Brazzaville le 13 juin, Huang Xia, qui a été reçu par le président Denis Sassou Nguesso, a malgré tout assuré que le processus de dialogue entre la RDC et les groupes armés allait bientôt reprendre, avec une troisième rencontre prévue « le 17 ou le 20 juin ». Il a également évoqué l’organisation « très prochainement » du sommet entre Félix Tshisekedi, Paul Kagame et João Lourenço.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles