11142019Headline:

Giga Restauration Spirituelle de l’AOC/ « Tout est accompli » : plus de 25 000 femmes se mobilisent pour Jésus au stade Félix Houphouët-Boigny

« Tout est accompli », c’est avec ce thème que les femmes de l’Action Ouvrière du Christ (AOC) ont ouvert ces trois jours de restauration spirituelle qui se tiendront du 21 au 24 août 2019 au stade Félix Houphouët Boigny du Plateau, le centre des affaires du district d’Abidjan. Trois jours qui permettront au BEN de l’AOC de faire le bilan de leur quinquennat devant plus de 25 000 femmes.

Elles sont venues des 31 régions de la Côte d’Ivoire pour réaffirmer à Mme Bangoret Catherine et son bureau de l’AOC et surtout à Christ qu’elles veulent aller plus loin avec le Seigneur Jésus. Elles, ce sont les femmes de l’AOC, une organisation féminine de l’Eglise Evangélique des Assemblées de Dieu de Côte d’Ivoire (EEADCI).

Pour la circonstance c’est le stade Félix Houphouët Boigny qui a servi de cadre à la rencontre à plus de 25 000 femmes de cette organisation. Pour l’histoire, il faut dire que l’AOC a commencé ses activités en 1982 avec l’appellation de l’Action Féminine National (AFN) sous la direction de Mme Virginia Corbin et sous l’œil attentif du pasteur Emmanuel Kouassi. L’AFN va devenir AOC en 1994 et depuis elle sera conduite par des femmes de valeurs.

Depuis 2014, Mme Bangoret Catherine prend les rênes de l’AOC en tant que présidente et ce rassemblement du stade Félix Houphouët Boigny sonne le glas de son quinquennat. Durant cinq ans, le BEN de L’AOC a eu pour thème central « Par le Saint Esprit bâtissons une AOC unie, forte et conquérante » ; tiré de Zacharie 4 :6
Pour l’ouverture de ce giga temps de restauration spirituelle, le programme était bien étoffé. Plusieurs personnalités ecclésiastiques et administratives ont fait le déplacement afin d’apporter un soutien spécial aux femmes de l’AOC.

On pouvait voir dans la loge des officiels plusieurs pasteurs du bureau des Assemblées de Dieu, le docteur Honoré Daplex président de l’EEADCI, le docteur Bouagnon Sery Appolinaire président de la FECI (Fédération des Eglises Evangéliques de Côte d’Ivoire), le docteur Dion Yaye Robert président du Consistoire des églises évangéliques de Côte d’Ivoire, le représentant du maire du Plateau Jacques Ehouo et la représentante de Mme Kandia Camara ministre de l’éducation nationale.

La présidente de l’AOC, Mme Bangoret Catherine, après avoir remercié les pasteurs, les autorités administratives et ses sœurs de l’AOC, a présenté succinctement le mandat qui a été confié à son bureau et à elle-même. La président dira que le but poursuivi par l’AOC, est de faire de chaque femme, un soldat de Christ qui écoute sa voix et annonce la bonne nouvelle à cette génération.

Le thème de cette année 2019 est « Tout est accompli », par ce thème, Mme Bangoret voulait affirmer que les femmes sont prêtes pour accomplir la mission que Christ a ordonné. Elle dira donc à ce propos : « notre vœux le plus cher, pour notre nation, est que chaque femme soit imprégnée de cette vision afin d’impacter sa région et son entourage ». Sur ces mots, elle a déclaré avec force que l’heure du réveil a sonné sur la nation ivoirienne.

L’oratrice a révélé que l’AOC est cette pierre sur laquelle Christ veut bâtir l’Eglise de Côte d’Ivoire. Elle a par la suite énoncée plusieurs actions sociales, dont des actions dans le cadre de l’entrepreneuriat que l’AOC a initié afin de répondre au volet holistique que notre Seigneur recommande à l’Eglise qui est de prendre soin du corps, de l’âme et de l’esprit de l’homme. Elle finira son propos par ces mots « nous sommes une grande armée du Seigneur Jésus Christ qui veut, par sa vie d’intimité avec Dieu, être un cas d’école en Côte d’Ivoire ».

Après la présidente de l’AOC, c’est au tour du docteur Dion Yaye Robert de prodiguer des conseils et des bénédictions à ses filleules. Le président du Consistoire a affirmé aux femmes qu’elles ont de la valeur aux yeux de Dieu et qu’à travers leur action la bénédiction des cieux, des eaux sont leur partage. Il leur dira qu’elles ne sont pas maudites, mais qu’elles sont une source de bénédictions pour le monde.

Le président de l’EEADCI, le docteur Honoré Daplex à quant à lui prodigué des conseils aux femmes, tout en leur réaffirmant sa satisfaction pour le travail qu’elles ont réalisé depuis leur quinquennat.

Plusieurs temps forts ont meublé ce premier jour de rassemblement. Des défilés, des sketchs et de la louange ont servi à ouvrir ce temps de restauration spirituelle de l’AOC.

Avec ichrétien.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment