02232024Headline:

Après la Ligue des champions féminine : Korhogo attend la Can !

L’organisation de la Ligue des champions féminine à Korhogo et San Pedro était une idée de la Confédération africaine de football (Caf). L’objectif est de tester les infrastructures devant accueillir la Coupe d’Afrique des nations (Can) masculine prévue du 13 janvier au 11 février 2024. La cité du Poro a accueilli une demi-finale et la finale du tournoi.

En attendant le point officiel de la Caf, les staffs des clubs issus de plusieurs pays, qui ont pris part à cette compétition, ont été satisfaits des infrastructures mises à leur disposition pendant cette compétition qui a eu lieu du 5 au 19 novembre 2023.

« La Côte d’Ivoire est prête pour la Can. J’ai été émerveillée par la qualité des infrastructures (hébergement, transport, stades) que nous avons vues. Nous avons remarqué aussi beaucoup de discipline et de concentration sur les plans sécuritaire et organisationnel. Les jeunes gens que nous avons vu travailler au sein du stade et en dehors ont démontré qu’ils n’attendent que la Can. Nous sentons qu’ils sont prêts pour la Can. Je souhaite une belle Can à la Côte d’Ivoire », a déclaré Rondo Oyana Severino Beseku, le coach des Huracanes de la Guinée-équatoriale.

Un avis partagé par les autres entraîneurs. « On ne pouvait pas espérer mieux. Le stade est magnifique. Les terrains d’entraînement et d’hébergement sont impeccables. Les gens sont chaleureux. Le public également. Je félicite le gouvernement ivoirien qui a offert ces infrastructures à ce pays. C’est l’Afrique qui gagne », a estimé Mohamed Amine Alioua, le coach de l’As Far du Maroc. Son compatriote du Sporting club de Casablanca, Medhi El Qaichouri, ne dira pas autre chose. « Nous avons joué à Korhogo et à San Pedro. Franchement, je n’ai rien à dire. Tout est simplement magnifique ».

 

Au-delà des déclarations de ces coaches, nous avons pu constater la qualité de l’organisation au niveau même de la ville de Korhogo ; des bus mis à la disposition des populations afin de les transporter au stade à cause de la distance et les forces de l’ordre commises à la sécurité du public et au respect des consignes. Aucun incident n’a été constaté. Les populations se sont montrées également disciplinées et exemplaires, de même que les volontaires et autres agents présents dans les stades.

Huit clubs ont pris part à la Ligue des champions féminine. Il s’agit de : deux clubs marocains (As Far et Sporting de Casablanca), un sud-africain (Mamelodi Sundowns), un tanzanien (Jkt Queens), un ghanéen (Ampem Darkoa), un club malien (As Mandé), un équato-guinéen (Huracanes) et un club ivoirien .

What Next?

Recent Articles