11172017Headline:

Arrestation de Soul To Soul /un Soroiste menace : « Le camp Soro arrivera proprement à ses fins, sans tâches »

Suite à l’arrestation suivie de la détention de Koné Kamaraté Souleymane, alias Soul To Soul, depuis lundi 9 octobre 2017, l’heure est désormais aux menaces et au jeu d’intimidation réciproque entre les camps Soro et Ouattara. L’opinion nationale ivoirienne assiste à des réactions virulentes. Une situation que vivaient déjà les Ivoiriens depuis un certain nombre de mois avant cette attestation. Mais ce climat d’hostilité entre ces deux camps s’est dégradé avec l’arrestation et l’inculpation de Soul To Soul. Deux situations qui ont mis le feu aux poudres. Ce dernier est accusé de vouloir « déstabiliser » le régime Ouattara, dans l’affaire de découverte d’armes de guerre à Bouaké.
Dans un poste publié sur son journal Facebook, ce mardi 10 octobre 2017, Sidiki Konaté ancien ministre du gouvernement Ouatara et membre du camp Soro, a déclaré qu’ « une période d’épreuves s’ouvre sur la Côte d’Ivoire. » Anciennement Porte-parole de l’ex-rébellion du Mpci-Forces nouvelles, Konaté Sidiki qui digère mal l’acte posé par le clan rival commente l’arrestation suivi d’emprisonnement du protocole de Soro. Sans omettre d’en déduire les conséquences.
« Pendant ces longs mois d’enquête avant son arrestation, on a tout tenté pour faire de lui une pièce de rechanges pour la reddition du Pan et de ses partisans. En vain. De guerre lasse et pour couvrir au plus pressé tous ses dossiers et scandales mis à nus par la presse internationale et en prétextant d’hypothétiques « garanties de tranquillité » obtenus auprès de puissances étrangères, le régime a activé l’arrestation de Soul, sur la base de « rapports » d’experts venus en Côte d’Ivoire des semaines après la « découverte d’armes chez Soul To Soul », soutient Sidiki Konaté. Lequel Sidiki ajoute qu’après ce coup d’essai, le régime Ouattara veut bien profiter de cet imbroglio juridico-politique pour détruire tout le dispositif de Soro Guillaume et de ses hommes.

Le député maire de Man soutient que le camp Ouattara jubile et se donne des idées dans le but de mettre le maximum de pro-Soro sous les verrous ou ailleurs. Et Konaté Sidiki de révéler que « des opérations pour culpabiliser sont prévues », explique-t-il laissant l’opinion deviner par qui. Parlant à ce sujet d’une « politique d’épuration » qui est en marche, contre Soro et ses proches. Non sans proférer des menaces et asséner ses vérités à Ouattara. « L’histoire retiendra que le Pan et son équipe ne vont pas plier ni renoncer à ce rendez vous de 2020. Quel que soit le nombre de Soul to Soul emprisonné ou broyé par le régime », assume le révolté contre Ouattara.
Plus loin, Konaté Sidiki n’hésite pas à déclarer que Ouattara vient d’ouvrir la boîte de Pandore. « Une période d’épreuves s’ouvre sur la Côte d’ivoire », prévient-il, indiquant que le projet d’Alassane Ouattara est d’empêcher toute velléité de candidature de Soro Guillaume pour 2020. Et de conclure très menaçant, que le camp Soro arrivera « proprement à ses fins sans tâches ». En mot de fin, Konaté Sidiki n’oublie pas d’exprimer son soutien à Soul To Soul actuellement dans le pétrin et dont le sort dépend désormais de l’issue victorieuse de ses compagnons dans leur guerre contre Alassane Ouattara et les siens.
Marcel Dezogno
Source: letempsinfos.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment